Femme

légère mais riche en bienfaits, cette soupe est celle sur laquelle on mise cet Automne !

Si les sushis, makis, et rolls en tout genre, ne sont pas si healthy qu’il n’y paraît, il convient de ne pas généraliser et de ne pas diaboliser l’ensemble de la gastronomie japonaise. En effet, les plats de la cuisine nipponne ne sont pas tous gras et mauvais pour la santé. La soupe miso, par exemple, est reconnue pour ses innombrables vertus sur l’organisme. Mais quels sont-ils ?

Qu’est-ce que la soupe Miso ?

En raison de leur apparence plutôt ressemblante, on pourrait aisément confondre le Miso avec le Tofu. Néanmoins, les deux diffèrent quant à leur origine et leur composition

Pâte Miso : kézako ?

La pâte Miso est un condiment fermenté, composé majoritairement de soja et d’autres ingrédients plein de bienfaits. Les haricots de soja sont cuits à l’eau, broyés, puis mélangés à une préparation fermentée composée de diverses céréales (blé, orge, riz), de champignons Aspergillus oryzae et d’eau. 

Son “équivalent” chinois, le tofu, est quant à lui, composé uniquement de soja. Originaire du Japon, le Miso y est très populaire et fait partie intégrante de l’alimentation japonaise. Si bien qu’il investit tous les repas, notamment à travers la fameuse soupe Miso.

De quoi est composée la soupe Miso ?

Outre la pâte Miso, ingrédient-star de ladite soupe, on trouve également d’autres ingrédients prisés par les nippons pour leurs bienfaits. 

L’algue Wakamé est le deuxième ingrédient majoritairement présent dans ce plat. La présence de chaque ingrédient est justifiée pour le bien de notre santé.  

Ajoutez à cela, tofu, champignons, ciboule, et eau… Et vous obtenez une parfaite soupe miso !

Les innombrables bienfaits de la soupe Miso, idéals pour affronter l’automne

Pour les habitants du pays levant, les vertus de la soupe Miso sont évidentes : ils croient dur comme fer en ses infinis bienfaits et vont même jusqu’à affirmer qu’ “il vaut mieux dépenser son argent dans le miso que chez le docteur”

Néanmoins, pour les non-connaisseurs, un point explicatif s’impose. Focus sur tous les effets bénéfiques de la soupe Miso pour le corps.

Favorise la digestion et l’effet “ventre-plat”

Via le processus de fermentation nécessaire à la fabrication du Miso, ladite soupe comporte une quantité non négligeable d’enzymes qui favorisent la digestion. Dans les colonnes de Madame Figaro, la naturopathe Corinne Allioux Goldfarbe affirme : 

“La soupe Miso (…)  aide et facilite la digestion et ne contient aucun ingrédient qui pourrait justifier d’une intolérance, comme le lactose, le gluten…” Elle permet d’éviter les ballonnements et contribue donc à nous faire un ventre plat.

Contribue à la perte de poids

Très faible en calories, la soupe Miso permet de se sentir rassasié.e sans pour autant consommer d’aliments riches en calories. Comptez en moyenne 84 calories pour un bol de soupe. Consommée en début de repas, elle a un effet coupe-faim redoutable, notamment par la quantité d’eau contenue et la forte concentration en protéines (12%).

Renforce le système immunitaire grâce aux probiotiques

La soupe Miso élimine et draine les toxines du corps. De plus, en raison de sa concentration en probiotiques, elle réduit le risque d’infections et de maladies et aide au développement du système immunitaire

Booste les organismes fatigués

Interviewée par nos homologues de Madame Figaro, Corinne Allioux Goldfarbe affirme que la soupe Miso “prévient donc des coups de fatigue et stimule le corps pour le reste de la journée”, en raison de sa forte concentration en protéines, vitamines (B12 notamment), et acides aminés.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page