Politiques

seize personnes encore en garde à vue


Seize personnes étaient encore en garde à vue mardi 20 octobre après l’attentat qui a visé Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). “Parmi elles, le cercle familial, des proches qui affirment ne pas avoir eu connaissance du projet criminel du jeune Tchétchène. Leur garde à vue devrait être levée ce soir“, rapporte la journaliste Anne-Claire Poignard en direct du siège de la DGSI, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). 

Des connaissances du terroriste sont également entendues. “Un homme soupçonné d’avoir transporté en voiture le terroriste de son domicile à Évreux (Eure) jusqu’au collège de Conflans-Sainte-Honorine, un autre homme soupçonné de l’avoir accompagné pour acheter le couteau retrouvé sur son cadavre“, poursuit la journaliste. Un troisième individu, condamné dans le passé pour des faits de terrorisme, est aussi en garde à vue. “Lui a été contact sur les réseaux sociaux avec le jeune Tchétchène, il s’est livré de lui-même à la police“, ajoute Anne-Claire Poignard. Enfin, les enquêteurs entendent un groupe de collégiens abordés par le terroriste, avant l’attaque, qui leur a demandé des informations sur le professeur en échange de rémunération.

Le JT

Les autres sujets du JT


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page