Auto-Moto

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid: jusqu’à 700 chevaux


Souvenez-vous, c’était en août dernier. Porsche dévoilait alors la version restylée de l’un de ses modèles les plus importants, à savoir la Panamera. Déclinée en berline et break, ainsi qu’avec plusieurs motorisations hybrides, essence et diesel, l’Allemande offre un large choix aux clients, bien que les versions électrifiées sont pour l’heure celles qui rencontrent le plus de succès, grâce une puissance et des performances en hausse, sans parler des économies de carburant. Et nul doute que les amateurs devraient une fois de plus être au rendez-vous, alors que la firme de Stuttgart vient tout juste de lever le voile sur deux nouvelles versions de sa Panamera Turbo S E-Hybrid, venant alors coiffer une gamme déjà bien remplie. Opérant une belle montée en puissance, ces nouvelles déclinaisons promettent d’offrir des performances de haut vol, avec des puissances culminant à 700 chevaux, contre 560 équidés jusqu’à présent. 

Lors de sa mise à niveau cet été, la berline avait en effet enrichi sa gamme d’une version 4S E-Hybrid intermédiaire, afin d’offrir une alternative plus performante à la 4 E-Hybrid, affichant alors 462 chevaux. Mais désormais, les clients désireux d’en avoir encore un peu plus sous le pied droit pourront se tourner vers la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid, affichant cette fois-ci une puissance encore plus folle, culminant à 700 chevaux. Un vrai tour de force qui s’explique par un V8 biturbo faisant évoluer ses caractéristiques, passant alors de 550 à 571 chevaux, associé à un moteur électrique développant quant à lui 136 équidés, le tout affichant un couple maximal de 870 Nm. Celui-ci est alors envoyé vers les roues via une boîte de vitesse à double embrayage et huit rapports, permettant alors à la berline hybride d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3,2 secondes, soit deux dixièmes de moins qu’auparavant. La vitesse maximale grimpe quant à elle de 5 km/h pour en atteindre 315 au total.

De nombreuses améliorations techniques

Mais Porsche ne s’est pas contenté de faire grimper la puissance de sa Panamera, puisqu’il en a également profité pour optimiser la batterie, avec une capacité portée à 17,9 kWh, contre 14,1 jusqu’à présent, améliorant l’autonomie en mode 100 % électrique de 30 % environ, qui passe à 50 et 56 km sur les versions Turbo S E-Hybrid et 4S E-Hybrid. Si rien n’a été précisé par la marque, on suppose que le poids a quant à lui été augmenté, ce qui pourrait alors pénaliser la berline en France, qui serait alors plombée par le nouveau malus au poids, qui entrera en vigueur dès l’année prochaine sur tous les véhicules dépassant les 1 800 kg. Espérons qu’une exception sera faite pour les modèles électrifiés, bien qu’il se pourrait que les voitures dépassant un certain prix ne soient pas concernées. Enfin, la Porsche Panamera profite d’une nouvelle direction, ainsi que de nouveaux pneus, améliorant alors grandement la motricité et la tenue de route, tandis que le contrôle vectoriel de couple ainsi que les roues arrière directrices sont livrées de série.

Déjà disponibles au catalogue, les nouvelles Porsche 4 E-Hybrid et Turbo S E-Hybrid sont respectivement affichées à partir de 115 276 et 193 037 €. La firme annonce également le retour de la Panamera 4S, revendiquant quant à elle 440 chevaux issus de son V6 2,9 litres biturbo. Elle est également accessible à la commande, pour un tarif de 120 317 €. 

Découvrez nos derniers articles sur l’actualité de Porsche :

12 choses que vous ne saviez pas sur Porsche aux 24h du Mans

Porsche veut à tout prix sauver ses moteurs thermiques

Essai Porsche 911 Targa 4S (2020) : Florilège


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page