Crypto

Le DEX Uniswap réalise son premier vote de gouvernance, mais échoue

Les détenteurs de tokens de gouvernance UNI de l’exchange décentralisé Uniswap étaient appeler à un premier vote sur le fonctionnement du protocole DeFi. Problème : le nombre d’UNI réunis pour le vote était insuffisant.

Les tokens de gouvernance des protocoles de la finance décentralisée ont fait depuis juin l’objet d’une intense spéculation. Leur fonction première est toutefois en principe de permettre la décentralisation des décisions relatives à leurs évolutions.

Les possesseurs de jetons UNI des populaires pools de liquidités d’Uniswap ont ainsi eu la possibilité de participer à leur premier vote de gouvernance. Il s’agissait d’approuver ou non un abaissement du seuil nécessaire à la soumission d’une proposition pour le DEX.

40 millions de jetons UNI indispensables pour valider le vote

Un seuil moins contraignant aurait ainsi permis de valider ce premier vote. Car cette première se solde en effet par un échec. Pourtant, l’approbation des détenteurs de tokens UNI était, elle, bien au rendez-vous.

En effet, 98% des voix exprimées se sont prononcées pour la modification des seuils de gouvernance. La seconde condition n’a pu être réunie cependant. A 1% près. Pour qu’un vote soit valide, 40 millions d’UNI doivent participer. Le bilan est de 39,6 millions.

Comme le résume le bloggeur DeFi Danger Zhang, cette mesure de gouvernance pour Uniswap a remporté « le vote populaire », mais perdu « le collège électoral ». La proposition soumise au vote souhaitait justement ramener le seuil de 40 à 30 millions d’UNI.

Un résultat « décevant » mais une adhésion néanmoins

Cela représente un actif total de 100 millions de dollars. Les auteurs de la proposition préconisaient en outre qu’un changement puisse être soumis par des entités détenant au moins 3 millions d’UNI (9 millions $).

Aujourd’hui, seuls les acteurs réunissant a minima 1% des jetons de gouvernance en circulation d’Uniswap peuvent soumettre des propositions au vote. Il leur faut par conséquent posséder au moins 10 millions d’UNI. Ce n’est donc pas à la portée de tous. Un tel capital représente environ 30 millions de dollars.

Pour le PDG de Dharma, à l’origine de cette première initiative du protocole DeFi, ce vote se solde donc par un échec. Mais si le résultat est « décevant » pour Nadav Hollande, il démontre néanmoins « l’impulsion » dont bénéficie cette proposition.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page