Politiques

fermeture pendant six mois pour la mosquée de Pantin


La mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis) est dans le collimateur du gouvernement. Sa fermeture a été demandée. Mardi 20 octobre, au matin, les policiers ont affiché l’arrêté. Devant les portes de l’établissement, les fidèles lisent le document, surpris par ces six mois de fermeture, qui sera effective mercredi 21 octobre au soir. Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, la décision a été prise au lendemain de l’attentat contre Samuel Paty, perpétré vendredi 16 octobre.

Les personnalités du recteur de la mosquée M’Hammed Henniche et de l’imam Ibrahim Abou Talha inquiètent les autorités. Ils sont connus pour leurs liens avec le salafisme. Selon l’arrêté, la mosquée a relayé la vidéo dénonçant le cours de Samuel Paty sur les caricatures du prophète. Interrogé mardi 20 octobre, le responsable de la mosquée mise en cause ne nie pas l’existence de problème, notamment avec l’imam, mais jure que c’est de l’histoire ancienne. “Depuis, on a fait un travail ensemble, je lui ai expliqué qu’il faut qu’on évolue vers un islam de France“, assure M’Hammed Henniche.

Le JT

Les autres sujets du JT


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page