People

Bruno Martini : Mort de l’ex-gardien des Bleus à seulement 58 ans, le monde du foot en deuil


Les footeux en deuil. L’ancien gardien de l’équipe de France de football, Bruno Martini, est mort à l’âge de 58 ans. Il était l’actuel directeur adjoint du centre de formation de Montpellier, et c’est le club qui a fait cette triste annonce mardi 20 octobre 2020.

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris la disparition de Bruno Martini. Tu vas terriblement nous manquer Bruno, repose en paix“, a écrit le Montpellier Hérault Sport Club dans un message notamment partagé sur Twitter. Dans un long hommage publié sur son site officiel, le club ajoute : “Aujourd’hui, le football français pleure l’un des plus grands gardiens de but de son histoire, et le MHSC, l’un de ses plus fidèles serviteurs, sur le terrain comme en dehors. Il laisse l’image d’un homme bien, toujours prêt à aider, et qui ne manquait jamais l’occasion de distiller un mot bienveillant à chacun de ses interlocuteurs (…) Le MHSC adresses ses plus sincères condoléances à Marie, Marion et Anne, sa famille, et ses proches.

Bruno Martini avait subi en début de semaine passée un arrêt cardio-respiratoire au centre d’entraînement de Grammont, dans la proche périphérie de Montpellier, avant d’être transporté à l’hôpital Arnaud de Villeneuve dans un état grave.

L’ancien sportif s’était longtemps illustré auprès des Bleus avec pas moins de 31 sélections entre 1987 et 1996. L’ex-gardien, originaire de Nevers, avait pris le relais en sélection de Joël Bats, demi-finaliste du Mondial 1986 et champion d’Europe en 1984, avant de passer la main au mythique Fabien Barthez, préféré au Parisien Bernard Lama.

Bruno Martini était devenu champion d’Europe Espoir en 1988 et le sportif, révélé à Auxerre où il a été formé, avait rejoint Montpellier en 1995, où il a fini sa carrière quatre ans plus tard. A l’issue de son parcours, Bruno Martini avait intégré la direction technique nationale, où il s’est occupé pendant plus d’une décennie (1999-2010) des portiers tricolores et a mis en place la formation des gardiens de haut niveau. Titulaire du diplôme d’entraîneur, il a également assuré au côté de Pascal Baills un court intérim à la tête de l’équipe de Montpellier, après la démission de Rolland Courbis en décembre 2015 et avant la nomination de Frédéric Hantz fin janvier 2016.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page