Politiques

les forains haussent le ton

Les forains sont en colère et veulent se faire entendre. Aux abords de nombreuses grandes villes françaises, plusieurs opérations “escargot” ont été montées lundi 12 octobre. Les professionnels du secteur s’estiment oubliés en pleine crise sanitaire et espèrent un soutien du gouvernement. Thomas Bruche, de la Fédération des forains de France, demande à l’État d’être présent “pour toutes les entreprises de France“. 

Depuis le printemps, de nombreuses fêtes foraines ont été annulées. Celles qui sont maintenues ont une jauge de 1 000 personnes au maximum et un protocole sanitaire strict. Le manque à gagner peut grimper jusqu’à 80%. Depuis plusieurs mois, le monde des forains, qui représente 200 000 emplois et 35 000 familles en France, réclame un fond de solidarité universel, un statut spécifique et un rattachement à un ministère de tutelle.

Le JT

Les autres sujets du JT


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page