People

Roland-Garros : Novak Djokovic amoureux fou de sa femme Jelena, ses belles confidences


C’est dans un contexte très particulier, crise sanitaire oblige, que se tient la finale hommes du tournoi parisien de Roland-Garros, ce 11 octobre. Même si une toute petite poignée de spectateurs pourra suivre la rencontre sur place, nul doute que des millions de téléspectateurs regarderont la belle affiche qui oppose Novak Djokovic à Rafael Nadal. En cas de victoire, le Serbe de 33 ans fêtera cela avec sa femme Jelena.

Depuis 2014, Novak Djokovic est marié à la belle Jelena Ristic, âgée de 34 ans et elle aussi d’origine serbe. Une histoire de coeur qui a donné naissance à deux enfants : Stefan (né en octobre 2014) et Tara (née en septembre 2017). De longue date, le joueur avait évoqué l’importance qu’il accordait à la famille. “Les priorités changent. Ma femme et mon futur enfant sont devenus mes priorités numéro un. Le tennis ne l’est plus. (…) Ma priorité c’est ma famille mais ça ne veut pas dire que je ne vais plus jouer de tournois ou que je vais changer ma routine“, avait-il confié en 2014 en marge de l’US Open. Depuis, il a tenu parole puisqu’il est devenu père deux fois tout en poursuivant avec succès sa carrière.

Novak Djokovic a toujours été soutenu par Jelena pour continuer son activité dans le tennis, faisant toujours taire les rumeurs de mésentente dans son couple. “Je ne lis pas ou ne suis pas les médias, la plupart du temps je ne le fais pas. Donc je ne suis pas contrarié. (…) Mais cela n’affecte pas Jelena et moi non plus parce que nous nous aimons vraiment. Ni Jelena ni moi ne sommes accablés par de telles formalités“, avait-il confié à Blic, comme le rapporte le site Tennis World. Et le joueur d’ajouter : “C’est la personne la plus complète que je connaisse. Ouverte et pleine de soutien. Je grandis avec elle, tout comme j’essaie de la faire grandir avec moi.

Novak Djokovic, qui a été touché par le coronavirus comme sa femme au cours de l’été, espère bien prendre le dessus sur son confrère Rafael Nadal et, peut-être, savourer la victoire en famille.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page