Femme

tout ce que l’on portera l’été prochain

  • Disco fever

    Un brin clinquante ou totalement Shine bright l’allure disco scintillait sous les projecteurs des derniers catwalks. Lamé argenté chez Isabel Marant, tailleur à sequins chez Louis Vuitton ou combinaison dorée façon bling bling selon Paco Rabane, la posture disco était le fil conducteur de cette Fashion Week.

    Crédits de gauche à droite : Paco Rabane, Isabel Marant, Louis Vuitton.

  • La transparence

    Vapoureuse façon grand soir chez Chanel, seconde peau chez Fendi, ou amazone des temps modernes selon Christian Dior, la transparence assure la relève et s’imposera comme l’alliée toute trouvée pour dévoiler avec subtilité nos gambettes estivales.

    Crédits de gauche à droite : Fendi, Christian Dior, Chanel.

  • L’imprimé arty

    Sous inflexion pop, l’imprimé arty promet d’électriser la mode de l’été prochain sans nous faire prendre le jus. Pour mettre à l’honneur ce motif artistique, Isabel Marant s’est tournée vers l’artiste Amber Goldhammer dont les graffitis calqués sur une combinaison ont fait sensation. De son côté Louis Vuitton répondait à l’appel de la future tendance en injectant une dose de pep’s à cet imprimé haut en couleur. De même, Chanel l’envisage esprit néon sur les hauts de sa nouvelle collection.

    Crédits de gauche à droite : Louis Vuitton, Isabel Marant, Chanel.

  • Les surpiqûres apparentes

    Comme tout droit sorties de l’atelier, les pièces mode dotées de surpiqûres volontairement ostentatoires, ne manqueront pas d’envahir les rues. Pour l’été, Giambattista Valli imagine ce détail graphique blanc sur une robe à volants noirs, tandis que pour Chanel, Virginie Viard l’envisage en noir sur rose poudré, pour souligner un peignoir retro.

    Crédits de gauche à droite : Giambattista Valli, Chanel, Fendi.

  • Les manches ballon

    Avènement pour les manches ballon, qui réitèrent leur titre de statement mode. Un détail graphique qui s’inspire allègrement des silhouettes résolument féminines d’une époque qu’on pensait révolue. Crop top rose gourmand chez Isabel Marant, robe blanc pur chez Alberta Ferretti ou baby doll dress chez Simone Rocha, les manches ballon se conjuguent à tous les styles.

     Crédits de gauche à droite : Alberta Ferretti, Isabel Marant, Simone Rocha.

  • La ceinture extra large

    Accessoire revival des années 50, et clin d’œil aux tailles marquées des silhouettes de la collection « New Look » pensée par Christian Dior en 1947, la ceinture maxi enlace les silhouettes des mannequins de la dernière Fashion Week.

    Crédits de gauche à droite : Christian Dior, Y/Project, Xuly.Bët.

  • Le col blanc

    Le col statement atterrit sur les robes et chemises des collections fraîchement présentées. Qu’il soit Claudine, Lavallière, façon collerette, cape, ou carré, ce détail sera omniprésent dans l’aire de jeu du street style.

    Crédits de gauche à droite : Chloé, Rokh, Simone Rocha.

  • La bralette

    Réminiscence stylistique pour la bralette qui depuis l’hiver dernier opère un retour en force sur le devant de la scène mode. Portée dessus ou dessous, cette pièce sensuelle, redessine les contours de la lingerie, pour l’inviter à se dévergonder en ville, sans départir de son élégance.

    Crédits de gauche à droite :  Etro, Zimmermann, Christian Dior.

  • Logo mania

    Cataclysme stylistique ultra apprécié des millenials (mais pas seulement), le logo sous toutes ses formes envahit les vêtements de la future saison.
    Essence même de la maison Marine Serre qui réédite le logotype en version total look, la tendance prend aussi son essor du côté de Balmain, Miu Miu, mais aussi Louis Vuitton.
    Crédits de gauche à droite : Xuly.Bët, Balmain, Miu Miu.

  • La silhouette ajourée

    Le mantra de Valentino, Chanel et Fendi ? Dévoiler des créations ajourées, qui ne manqueront pas de hisser cette tendance au plus haut rang.
    Crédits de gauche à droite : Valentino, Chanel, Fendi.

  • La marinière

    Comme un appel à l’évasion, la marinière part à la conquête des podiums. Envisagée en version all-over chez Chanel, pull plastron selon Balmain, à barrées de rayures orangées chez Etro, la marinière est la tendance qui va aussi bien squatter le vestiaire de la plage, que le vestiaire citadin de l’été prochain.

    Crédits de gauche à droite : Etro, Balmain, Chanel.

  • Le manteau ceinturé

    Savamment wrappée autour d’un trench militaire pour Rokh, d’un manteau tout cuir chez Y/Project ou d’une veste tye and die selon Christian Dior, la ceinture part dans tous les azimuts stylistiques.

    Crédits de gauche à droite : Christian Dior, Y/Project, Rokh.

  • Le fuchsia

    Le rose dans tous ses états, prend son essor pour redéfinir le dresscode de l’été 2021. Mauve sur une veste baroque selon Isabel Marant, ou sur une robe mouchetée d’imprimé léopard selon Xuly.Bët, mais aussi fuchsia sur un cardigan semi-déboutonné d’après Versace, le rose est la couleur qui dynamitera notre dressing.

    Crédits de gauche à droite : Isabel Marant, Versace, Xuly.Bët.

  • L’imprimé fleuri

    Après l’avènement des imprimés animaliers (zébré en dernière date), c’est au tour du motif bucolique de s’acclimater sur les tenues printanières.

    Crédits de gauche à droite : Valentino, Isabel Marant, Chloé.




  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page