Femme

comment réduire ses postillons avec un simple baume à lèvres ?

Nous le savons déjà, la Covid-19 se transmet principalement par l’intermédiaire des gouttelettes de salive mais aussi par le biais des surfaces contaminés. Et ce n’est pas terminé, puisque la revue scientifique américaine PNAS a publié une étude en mai dernier qui révèle que la parole pourrait être un facteur de transmission du virus.

Pour amener cette étude à son terme, les chercheurs ont demandé aux participants de dire « stay healthy », qui signifie « portez-vous bien » en français, de façon répétitive et avec une voix forte. Les scientifiques se sont alors rendus compte que, certains mots, certains sons, pouvaient émettre des milliers de gouttelettes par seconde.

Le baume à lèvre limite la transmission

Une seconde étude, publiée dans la revue Physical Review Fluids en octobre, a révélé qu’en effet, les consonnes « » et « i » généraient plus de gouttelettes de salive que les autres lettres de l’alphabet. Cependant il semble difficile d’éviter de prononcer ces consonnes, on pourrait alors apprendre à parler plus lentement ou encore à réduire le son de sa voix pour éviter d’envoyer trop de salive à son voisin, mais les auteurs de cette seconde étude ont amené une solution pour le moins étonnante : le baume à lèvres.

En effet, les chercheurs affirment que l’utilisation du baume à lèvres pourrait être efficace pour réduire les gouttelettes pulvérisées : « Après avoir analysé les propriétés physiques de la salive et ses interactions avec les lèvres, les chercheurs ont montré que le baume à lèvres déstabilise la formation de filaments sur les lèvres et, au moins pour un individu, réduit de quatre fois le nombre de gouttelettes pulvérisées. Ils suggèrent qu’un baume pourrait être développé comme une stratégie d’atténuation bon marché et efficace ».

Une idée intéressante, surtout lorsque nous ne portons pas le masque comme au restaurant, par exemple. Mais c’est aussi une solution conséquente, surtout à l’approche du froid et des lèvres sèches !

Evidemment, on continue les gestes barrières comme porter son masque, respecter la distanciation physique et se laver régulièrement les mains !

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page