People

Brigitte Macron mère inquiète : sa fille Tiphaine Auzière sur tous les fronts


Tiphaine Auzière a de l’énergie à revendre ! La jeune femme, fille de Brigitte Macron et de son ex-mari André-Louis Auzière, est sur tous les fronts. De quoi donner des sueurs froides à la première dame qui ne voudrait pas qu’elle s’épuise à la tâche.

Dans les pages du magazine Paris Match, Tiphaine Auzière se livre longuement. L’occasion d’en apprendre plus sur la belle-fille du président Emmanuel Macron qui a le goût du travail. La jeune femme est avocate spécialisée en droit du travail. Installée à Saint-Josse dans le Pas-de-Calais, elle organise son temps pour pouvoir s’occuper de ses deux enfants Elise et Aurèle, nés de sa belle-histoire de coeur avec Antoine, un gastro-entérologue. Depuis 2017, elle a mis son nez dans la politique, battant le pavé et les meetings pour son beau-père alors candidat à la présidentielle. “Après ça, j’ai été un peu happée“, dit-elle en martelant toutefois qu’elle ne fait pas de politique et qu’elle préfère “le terme d’engagement citoyen“. Pour rappel, il y a trois ans elle apparaissait comme suppléante de Thibault Guilluy sous la bannière de LREM aux législatives dans la 4e circonscription du Pas-de-Calais, qui inclut notamment le Touquet, fief des Macron. Mais le candidat n’avait pas été élu au second tour…

Mais en plus de son métier d’avocate, de son goût pour la question politique – elle dit le plus grand bien de son ministre, Eric Dupond-Moretti en qui elle place “beaucoup d’espoir” -, ou de son engagement citoyen – au plus fort de la crise des Gilets Jaunes, elle a elle-même animé un débat dans sa ville -, Tiphaine Auzière s’est aussi lancée un nouveau défi : celui d’offrir à des jeunes un nouveau cadre d’enseignement. De quoi plaire à sa maman, ancienne prof. Le résultat c’est le lycée Autrement, implanté dans le chic 16e arrondissement de Paris. Un établissement qui promet à ses candidats, qui doivent débourser 9500 euros l’année et dix fois moins pour les boursiers, d’avoir le bac en deux ans. Un projet en association avec Thibault Guilluy, haut-commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises, et Christophe Cadet, directeur en classes préparatoires depuis plus de trente ans.

Une vie à cent à l’heure, qui compte évidemment de nombreux déplacements. “Brigitte Macron est heureuse et inquiète“, relate Match. Une mère qui doit doublement faire preuve de vigilance pour protéger sa fille et lui donner des conseils : le papa de Tiphaine, André-Louis Auzière, est récemment mort. “Mon père est mort, je l’ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité. Je l’adorais, c’était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter“, a relaté Tiphaine au magazine.

A noter que Tiphaine termine aussi une formation à Science-Po pour devenir administratrice de sociétés et a ouvert un cabinet d’affaires près de l’Elysée.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page