Crypto

Fin de parcours pour 75 exchanges de crypto-monnaies en 2020

La concurrence est rude pour les crypto-bourses en 2020. En raison notamment d’attaques, ce ne sont pas moins de 75 exchanges qui ont disparu du marché cette année. La tendance logique est à la concentration des acteurs.

La vie d’un exchange n’est pas simple. Comme les crypto-monnaies qui naissent et disparaissent, chaque année des crypto-bourses ferment leurs portes. Les raisons de ces fermetures ne sont toutefois pas toujours officielles.

Il est donc essentiel pour les détenteurs de crypto-actifs de bien choisir leur plateforme. Ainsi, en 2020, le Crypto Wisser Exchange Graveyard recense au moins 75 disparitions d’exchanges jusqu’à présent.

DeFi et DEX rebattent les cartes en 2020

Pour 31 de ces fermetures, il s’agit d’une décision de leurs opérateurs. Mais leur arrêt n’est pas toujours volontaire. En effet, 34 des exchanges comptabilisés dans ce recensement ne s’accompagnent d’aucune explication.

Les raisons peuvent être multiples. La sécurité est un facteur. Quatre des crypto-bourses ont par exemple dû mettre fin à leurs activités suite à un piratage informatique. C’est le cas par exemple de Altsbit et Nerae.

Les holders doivent aussi composer avec les escroqueries. D’après Crypto Wisser, cinq des exchanges défunts relevaient d’ailleurs de cette catégorie. La réglementation applicable à ces entreprises est une autre explication.

La fermeture du néerlandais NLexch et du chilien Chilebit résulte ainsi d’une décision des autorités nationales. Mais, comme le rappelle Cointelegraph, la disparition des exchanges de petite taille s’explique aussi par des évolutions intrinsèques du marché des crypto.

BitMEX et KuCoin : entre cybersécurité et réglementation

Ainsi, la croissance de la finance décentralisée (DeFi) et le développement des exchanges décentralisés en 2020 contribueraient également à la disparition des services ne disposant pas d’une taille critique.

Pour autant, les exchanges disposant d’une présence à l’international ne sont pas non plus à l’abri des turbulences. L’avenir de BitMEX est notamment en péril en raison de son interdiction aux Etats-Unis et des poursuites contre ses dirigeants.

L’activité de KuCoin subit d’importantes perturbations depuis son piratage en septembre dernier. Dépôts et retraits de crypto-monnaies se rétablissement progressivement. La cause : le vol de plus de 200 millions de dollars dans les hot wallets des clients.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page