Sports

Soupçons de corruption à Roland-Garros

Des paris sportifs suspects ont été enregistrés la semaine passée lors d’un match de double féminin. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

Les révélations sont signées du quotidien allemand Die Welt: des soupçons de corruption et d’escroquerie pesant sur la rencontre de double féminin jouée aux Internationaux de France le 30 septembre dernier entre les Roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria Tig et le tandem russo-américain composé de Yana Sizikova et Madison Brengle.

Ce match du premier tour a fait l’objet de nombreux paris jugés suspects par l’Autorité nationale des jeux (ANJ), laquelle a été alertée par un afflux de sommes colossales misées à travers différents pays sur le cinquième jeu du deuxième set. Un jeu perdu blanc par la paire Sizikova-Brengle alors que la Russe était au service – non sans deux doubles fautes commises par cette dernière.

Sizikova dans le collimateur

Face à ce constat, le parquet de Paris a ouvert une enquête dès le 1er octobre, apprend-on ce mardi. Pour « escroquerie en bande organisée » et « corruption sportive active et passive ». Les investigations ont été confiées au Service central des courses et des jeux (SCCJ), précise le parquet. A ce stade, seule Yana Sizikova semble dans le collimateur de la justice parmi les quatre joueuses concernées.

Toute l’actu de Roland-Garros

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/9

    Hugo Gaston

    Huitième de finaliste, Gaston empoche la coquette somme de 189 000 euros.

  • 2/9

    Fiona Ferro

    Fiona Ferro aussi récolte 189 000 euros pour son huitième de finale.

  • 3/9

    Clara Burel

    Tombée au 3e tour, Clara Burel quitte Paris avec 126 000 euros.

  • 4/9

    Serena Williams

    Une fois n’est pas coutume: Serena Williams se contente de 84 000 euros pour avoir atteint le 2e tour.

  • 5/9

    Ugo Humbert

    Victime d’un retard à l’allumage au 1er tour, Ugo Humbert a tout de même touché 60 000 euros.

  • 6/9

    Nadia Podoroska

    Quart de finaliste surprise du tableau féminin, Nadia Podoroska en est déjà à 283 500 euros de gains.

  • 7/9

    Stefanos Tsitsipas

    Potentiel demi-finaliste, Stefanos Tsitsipas peut prétendre à 425 250 euros de bonus.

  • 8/9

    Novak Djokovic

    Favori du haut de tableau, le n°1 mondial Novak Djokovic gagnera 850 500 euros s’il rallie la finale.

  • 9/9

    Rafael Nadal

    En cas de 13e sacre aux Internationaux de France dimanche, Rafael Nadal touchera le pactole: 1,6 million d’euros.





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page