Sports

PSG, un mercato hors-norme

Malgré l’arrivée de cinq nouvelles têtes, la campagne de recrutement du PSG durant ce mercato estival est pour le moins singulière.

Alessandro Florenzi, Moise Kean, Danilo Pereira, Rafinha et Alexandre Letellier. Telles sont donc les noms des cinq nouveaux visages du PSG à l’issue du mercato estival. Tandis que les quatre premiers ont été recrutés pour compenser les départs de Thiago Silva, Thomas Meunier, Edinson Cavani, Eric Choupo-Moting et Tanguy Kouassi, le cinquième débarque dans la capitale pour officier en qualité de troisième gardien et permettre à Marcin Bulka et Garissonne Innocent de s’aguerrir loin de Paris.

Leonardo n’avait donc pas menti, au début de l’été, lorsqu’il avait affirmé que le PSG allait devoir se montrer créatif pour mener à bien ce mercato. Le parcours des troupes de Thomas Tuchel en Ligue des champions a beau avoir permis au club de la capitale d’amasser un joli pactole, la crise engendrée par la pandémie de coronavirus s’est fait cruellement ressentir et les Parisiens, incapables de vendre le moindre joueur bankable, n’ont finalement déboursé que 5 millions d’euros pour attirer ce quintette de nouvelles têtes. Tandis qu’Alexandre Letellier et Rafinha sont arrivés libre, Alessandro Florenzi, Moise Kean et Danilo Pereira ont été prêtés. Des prêts certes payants mais qui n’auront pas grevés les comptes parisiens.

De lui-même, le PSG version QSI n’avait jamais dépensé aussi peu

Le PSG n’en a pas moins déboursé plus de 60 millions d’euros au total durant l’intersaison. Car à ces 5 millions s’ajoutent les 50 millions nécessaires pour acquérir définitivement Mauro Icardi et les 6 millions pour faire de même avec Sergio Rico. Pour autant, ces 61 millions d’euros constituent un record pour le PSG version QSI. Car jamais, si ce n’est à l’été 2014, lorsque le club de la capitale était sous le coup d’une sanction prononcée par l’UEFA pour non respect du Fair-play financier et devait se contenter d’un seul transfert, les Rouge et Bleu n’avaient dépensé aussi peu lors d’un mercato estival.

Jusqu’alors, le record en la matière remontait à l’été dernier, lorsque le PSG s’était contenté de dépenser 95 millions d’euros. C’était la première fois que le club de la capitale déboursait moins de 100 millions depuis l’arrivée de QSI. A l’inverse, le mercato le plus dispendieux remonte à l’été 2017 avec 238 millions d’euros investis sur le marché des transferts, dont 222 pour le seul Neymar…

Lire aussi :

Cavani fait (enfin) ses adieux au PSG
Que vaut vraiment Danilo Pereira ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page