Sports

Le coup de pression d’Aulas à Garcia

S’il dit soutenir son entraîneur Rudi Garcia en cette période délicate en termes de résultats, le président de l’OL Jean-Michel Aulas n’en avertit pas moins l’ancien coach romain.

« Il faut faire confiance aux gens qui ont de l’expérience et soutenir de toutes nos forces les joueurs et Rudi », clame ce mardi soir sur OLTV Jean-Michel Aulas. Jusque-là, rien de bien nouveau dans le discours du président lyonnais, qui a toujours publiquement soutenu son entraîneur. Quitte à placer les joueurs devant leurs responsabilités, ce que le patron rhodanien persiste à faire: « Les joueurs sont les principaux fautifs quand on n’arrive pas à marquer de buts. L’entraîneur fait en sorte qu’on se crée les occasions… »

Ceci étant dit, les résultats des Gones interpellent en ce début de saison, eux qui n’ont guère signé qu’un succès en six journées et affichent pour l’heure le 14e bilan de l’élite. Alors « JMA » rappelle que Juninho, son directeur sportif, a tout pouvoir pour déterminer si Garcia est bien l’homme de la situation. « Si jamais il (Juni, ndlr) change d’avis (à propos de Garcia, ndlr) ou que les résultats ne sont pas corrects cette année, bien évidemment qu’on sera amené à revoir notre position. »

« Le reconduire, peut-être, si on est en C1 »

Aouar, Depay et Dembélé restés au bercail, Jean-Michel Aulas estime que Rudi Garcia a les armes nécessaires pour répondre aux ambitions – élevées – du club. « Notre objectif est plus que jamais d’être sur les deux premières places du championnat. On peut considérer à l’instant T qu’on a fait tout ce qu’il fallait sur le plan des joueurs. On a gardé tous nos meilleurs joueurs et il n’y aura pas d’excuses d’un côté ou de l’autre pour ne pas prendre les décisions qui s’imposent. Maintenant que le mercato est terminé, on a des gens qui seront là toute la saison et Rudi sait qu’il n’a qu’une hypothèse: celle de gagner ! »

Histoire d’en rajouter une couche en termes de pression, le président de l’OL souligne bien que l’ancien technicien marseillais et son staff seront en fin de contrat en juin prochain. « On fera en sorte d’attendre la fin du mois de décembre – la première partie de championnat – pour regarder ce qu’il se passe et être tout à fait libre. On a fait en sorte d’aligner tout le monde sur son contrat au 30 juin pour qu’on soit libre de prendre l’entraîneur qui nous conviendra ou de le reconduire, peut-être, si on est en Ligue des champions. » Et de conclure: « Seuls les résultats et le contenu nous dicteront ce qui devra être fait dans l’avenir. »

Lire aussi:
L’OL a refusé de céder Reine-Adélaïde à Rennes
Giroud et le « gâchis » Benzema
Dubois touché par la covid-19, Mendy rappelé chez les Bleus

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/20

    Kai Havertz

    80 millions d’euros

  • 2/20

    Arthur

    72 millions d’euros

  • 3/20

    Victor Osimhen

    70 millions d’euros

  • 4/20

    Ruben Dias

    68 millions d’euros

  • 5/20

    Miralem Pjanic

    60 millions d’euros

  • 6/20

    Alvaro Morata

    56 millions d’euros

  • 7/20

    Timo Werner

    53 millions d’euros

  • 8/20

    Ben Chilwell

    50,2 millions d’euros

  • 9/20

    Mauro Icardi

    50 millions d’euros

  • 10/20

    Thomas Partey

    50 millions d’euros

  • 11/20

    Nathan Aké

    45,3 millions d’euros

  • 12/20

    Leroy Sané

    45 millions d’euros

  • 13/20

    Diogo Jota

    44,7 millions d’euros

  • 14/20

    Hachraf Hakimi

    40 millions d’euros

  • 15/20

    Hakim Ziyech

    40 millions d’euros

  • 16/20

    Fabio SIlva

    35 millions d’euros

  • 17/20

    Donny van de Beek

    39 millions d’euros

  • 18/20

    Wesley Fofana

    35 millions d’euros

  • 19/20

    Giovanni Lo Celso

    32 millions d’euros

  • 20/20

    JOIE – FAIR PLAY – 09 JONATHAN CHRISTIAN DAVID (LIL)

    32 millions d’euros



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page