Politiques

Le Oui progresse à Nouméa

A Nouméa, 23,3% des électeurs ont voté Oui à l’indépendance ce dimanche contre 19,49% lors du premier référendum de 2018.



Nouméa n’a pas échappé à la tendance : dans la capitale – majoritairement anti-indépendantiste – le Oui a progressé entre les deux référendums de près de 3 points.
Lors du référendum de 2018, 7 818 Nouméens avaient voté pour le Oui à l’indépendance. Ils étaient 10 154 ce dimanche, soit 2 300 de plus.
Du côté du Non, on note aussi une progression en nombre de voix, mais moindre : 1 115 voix de plus pour le NON.
 

Tableau comparatif Nouméa

 

Six bureaux de vote en faveur du Oui

Autre fait marquant, six bureaux de vote de la ville ont voté plus de 50% pour le Oui. Seuls trois bureaux étaient déjà dans cette configuration en 2018 : Gustave-Mouchet 1 et 2 à Montravel, Louise-Vergès à Tindu. Mauricette-Devambez 1 à Rivière-Salée, Albert-Perraud aux Villages de Magenta et Mairie 3 basculent du côté du Oui.
Le clivage « quartiers Nord » – « quartier Sud » est donc toujours très marqué à Nouméa. Avec des scores en faveur du Non très importants à L’Anse-Vata ou au Receiving, dépassant parfois les 98% pour le maintien dans la France.
Principal enseignement : le réservoir de voix se situait donc dans l’électorat indépendantiste. Pour Unité pays qui a décroché deux conseillers municipaux en mars 2020, après 12 ans d’absence des indépendantistes à la mairie de Nouméa, c’est avant tout le résultat d’un gros travail de terrain. Pendant la campagne, ces dernières semaines, ils ont particulièrement ciblé les quartiers populaires. Ce qui a visiblement porté ses fruits.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page