Politiques

le Non à l’indépendance victorieux mais en recul de trois


Selon les résultats partiels à ce stade du dépouillement, le deuxième scrutin d’autodétermination prévu par l’Accord de Nouméa verrait le Non à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie l’emporter, mais le vote en faveur du maintien dans la France serait en recul par rapport au référendum de 2018.



[MISE A JOUR AVEC RESULTATS GLOBAUX PROVISOIRES]

La participation constatée en ce dimanche 4 octobre 2020, encore meilleure que la mobilisation historique du 4 novembre 2018, aurait davantage profité au camp du Oui à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie qu’à celui du Non. C’est ce qui transparait des résultats partiels déjà enregistrés : selon le ministère de l’Outre-mer, avec 100 % des bulletins dépouillés, le Non obtient 53.26 % et le Oui 46,74 %, pour une participation de 85,64%. 

 

Il y a deux ans

Rappelons que la proclamation officielle n’aura lieu que demain lundi, par le président de la commission de contrôle. Le 4 novembre 2018, la première consultation prévue par l’Accord de Nouméa s’était conclue par la victoire du Non à 56,7% tandis que le Oui obtenait 43,3%. La participation atteignait 81%.
 

Allocution présidentielle

Emmanuel Macron doit s’exprimer à 23 heures, heure de Nouméa. 

Plus de précisions à venir


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page