Politiques

le “non” à l’indépendance l’emporte avec 53,26% des voix, contre 56,7% lors du premier scrutin en 2018


Lors du précédent référendum d’autodétermination, le “non” l’avait emporté avec 56,7% des voix.

Une victoire en demi-teinte pour le camp loyaliste. Le “non” à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie l’a emporté lors du référendum organisé dimanche 4 octobre, mais avec une marge plus réduite qu’en 2018. Le vote loyaliste a recueilli 53,26% des voix, contre 46,74% pour le vote indépendantiste, selon les chiffres publiés par le ministère des Outre-Mer après dépouillement de l’ensemble des bureaux de vote.

>> Référendum en Nouvelle-Calédonie : suivez notre direct

Lors du précédent référendum d’autodétermination, en 2018, le “non” l’avait emporté avec 56,7% des voix. L’écart en 2020 n’est que de 9 965 voix, près de deux fois moins qu’en 2018, précise-t-on au ministère des Outre-Mer. Le taux de participation s’est élevé à près de 85,64%, en hausse de cinq points par rapport à 2018. Plus de 180 000 électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page