Politiques

Les bureaux de vote sont ouverts


Les 304 bureaux de vote du territoire ont ouvert à 8 heures. Les quelques 180 640 électeurs inscrits sur la liste électorale spéciale ont jusqu’à 18 heures pour s’exprimer.



#Indispensable

Pour pourvoir voter il n’est pas obligatoire d’avoir sa carte électorale, mais la pièce d’identité est, elle, obligatoire : une carte d’identité ou le passeport, même périmés, un permis de conduire valide, un permis de chasser ou la carte de combattant, etc.https://www.facebook.com/Elections.NC/photos/a.195013970866469/1262892147411974/?type=3

 

#La Question

La question posée est la même qu’en 2018, « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » Deux bulletins au choix, le Oui et le Non. En 2018, 56,67 % des électeurs avaient répondu non et 43,33 % Oui. 


#Bureaux de vote

Il y a en tout 304 bureaux de vote, répartis dans 241 lieux de vote (comme une école par exemple, qui peut accueillir plusieurs bureaux de vote). C’est dix de plus qu’en 2018. Les bureaux sont ouverts de 8 heures à 18 heures à une exception près : le bureau de vote de l’île Ouen ouvre à 7 heures et ferme à 17 heures.
Si vous ne connaissez pas votre bureau de vote, vous pouvez le vérifier par Internet ici.


#Délocalisés

Près de 5 900 électeurs des Loyauté, de Bélep et de l’île des Pins ont opté pour le bureau de vote délocalisé. Ils étaient 3259 électeurs ont fait ce choix. les dix bureaux de vote décentralisés sont installé à Rivière-Salée ( et non pas à la Vallée-du-Tir comme en 2018).
 

#Inscrits

Il ya 180 640 électeurs inscrits sur la liste électorale, mais attention, ce chiffre est amené à évoluer. «La liste est vivante et elle va bouger jusqu’au jour du scrutin et y compris le jour du scrutin», expliquait mardi sur notre antenne Laurent Cabrera le secrétaire général du haut-commissariat. On aura vraiment le chiffre définitif du nombre d’électeurs le soir de dimanche. » 
A noter que sur 180 640 électeurs, 96 % ont été inscrits d’office. 
 

#Les procurations

Si vous avez reçu une procuration, il faut vous rendre dans le bureau de vote de l’électeur qui vous l’a donné. Là encore, il faudra présenter votre pièce d’identité. Nouveauté notable cette année, su la procuration n’est pas arrivée à temps en mairie, la présentation de la photo du récépissé de délivrance suffit pour pouvoir voter.
 

#Les délégués à pied d’oeuvre

La « commission de contrôle de l’organisation et du déroulement de la consultation » est composée de cinq membres. Comme en 2018, elle est présidée par le conseiller d’Etat, Francis Lamy. Pour l’appuyer sur le terrain, 248 délégués (membres du Conseil d’Etat, magistrats, hauts fonctionnaires). Ils sont répartis dans les bureaux afin de superviser le vote en relais de la commission. 

#L’ONU aussi

Côté observateurs internationaux, une mission de l’Onu est présente depuis le 1er septembre et jusqu’au 9 octobre. Douze experts menés par Tadjoudine Ali-Diabacté. Considérant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, l’Organisation des Nations unies a réinscrit en 1986 la Calédonie sur la liste des territoires à décoloniser. Le Forum des Îles du Pacifique devait également être représenté.
 

# Et si on ne figure pas sur la liste?

Si une personne se présente dans un bureau de vote et qu’elle ne figure pas sur la liste d’émargement, le délégué de la commission de contrôle « prendra l’identité de cette personne et saisira la commission qui est à Nouméa, qui a une cellule d’appui juridique, et on fera des recherches. Déjà pour savoir si la personne n’est pas inscrite ailleurs. On vérifiera si elle remplit un des cas d’inscriptions automatique et si c’est le cas, la commission procèdera à la rectification », assure Laurent Cabrera, le secrétaire général du haut-commissariat.
 

#Un scrutin sécurisé

En matière de sécurité, 1 200 policiers ou gendarmes ont été annoncés le jour du vote. Leur mission : sécuriser les routes, pour assurer la libre circulation des électeurs, et les bureaux de vote. 
 

#Précautions d’usage

Comme en 2018, la vente d’alcool est réglementée un peu avant et un peu après le week-end du référendum. Le port et le transport d’armes est interdit durant deux jours. 

#Participation

Rendez-vous à la mi-journée pour avoir une première idée de la mobilisation lors de ce scrutin. En 2018, à 12 heures, la participation était de 41,82%.
 

#Minute par minute

Vous pourrez suivre ce dimanche le déroulement du scrutin tout au long de la journée sur nos antennes radio, télé et sur notre site Internet bien sûr avec le minute par minute animé par les équipes Web de NC La Première et d’Outre-mer La Première. 
En radio, retrouvez en plus des éditions habituelles un flash à 10 h et une émission spéciale entre 18 h et 18 h 50 avec Claudette Trupit et ses invités : Edouard Léoni, économiste et Jone Passa, sociologue.  
A partir de 19 h, la soirée électorale commune radio et télévision débute avec, en studio télé Steeven Gnipate et Nadine Goapana avec les invités politiques, Loreleï Aubry pour les résultats et Charlotte Mestre en studio radio avec des experts, l’historien Luc Steinmetz et Pierre-Christophe Pantz, docteur en géopolitique.  


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page