People

Emmanuelle Béart : Obligée de vendre la maison de son père, un crève-coeur


Il y a tout juste cinq ans, le 16 septembre 2015, Guy Béart s’effondrait à 85 ans après un malaise alors qu’il se rendait chez son coiffeur. Il avait été retrouvé mort dans les hauteurs de Garches, près de Paris, tout près de sa grande maison. Un drame pour ses filles, Eve et Emmanuelle Béart, qui depuis ont dû organiser sa succession et se séparer dans cette maison, qui abritait pourtant leurs souvenirs d’enfance, comme le rapporte Ici Paris, le 23 septembre 2020.

Guy Béart vivait ainsi dans une grande maison moderne de 1 500 m², à l’architecture unique : elle entourait un immense escalier sous serre et était inspirée du design des années 1930, dans l’esprit du Bauhaus. Une propriété paisible, entourée d’un vaste parc, qu’il avait surnommée sa “maison tranquille. L’immense chanteur lui avait même dédié une chanson éponyme. Cédée pour 20 millions d’euros, cette sublime demeure choisie pour son design atypique va être divisée en plusieurs appartements haut de gamme, du studio aux cinq-pièces.

Le complexe accueillera également quatre immeubles, actuellement en construction dans le parc. Comme on peut le lire sur l’annonce publiée par le promoteur, on peut acquérir un bien dans ce quartier appelé Villa Temporel, à partir de 425 000 euros. Pas moins de 42 appartements et duplex seront disponibles à la vente.

Malgré sa grande beauté, la Maison tranquille nécessitait d’importants travaux de mise aux normes. Ici Paris précise qu’Emmanuelle Béart et sa soeur n’ont “pas eu le choix” de céder leur maison d’enfance, bien très cher au coeur de leur père.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page