Femme

les façons surprenantes de porter le hoodie en restant chic

Réminiscence streetwear, le hoodie a su se détourner de ses fonctions pour se tailler une place de choix sur la modosphère. Des terrains de sport, aux défilés de Haute couture, ce pull en coton équipé ou non d’une poche kangourou, ne cesse de gagner du terrain sur la scène mode et prouver son don de versatilité.

Comment doper l’allure d’un hoodie ?

Traditionnellement porté avec des sneakers, et un jogging coupe loose, le hoodie est témoin depuis quelques saisons d’une mutation stylistique sans pareil. Et pour cause, les modeuses l’envisagent avec des vêtements et des accessoires plus mode : stilletoes, blazers, ou encore minijupe, côtoient désormais ce basique inoxydable de notre vestiaire.

Si son prix peut parfois avoisiner le mois de salaire, en fonction du label auquel il est rattaché, le sweat à capuche demeure une pièce des plus accessible. Pour booster notre conscience écologique, et apporter un supplément vintage à notre look, on pensera à recycler le hoodie de notre jeunesse en l’associant à des vêtements plus mode.

Le sweat à capuche : un symbole fort et une pièce intemporelle

Puisant ses origines à l’ère de la Grèce Antique, le hoodie a traversé les millénaires pour devenir la pièce iconique qu’on connaît. Lancé officiellement dans les années 30 par la marque Champion (à destination des sportifs de l’époque), le sweat à capuche fait par la suite irruption dans le vestiaire des ouvriers américains qui se l’accaparaient pour son confort et sa praticité. Mais son ascension mode se confirme véritablement dès son arrivée sur les campus américains, avec la naissance des idylles lycéennes, et notamment du fait que les joueurs des équipes sportives de l’époque prêtaient leurs sweats à leurs copines.

Le fameux hoodie connaît enfin son apogée stylistique à la fin des années 70 lorsqu’il est adopté par la culture hip-hop, les rappeurs, les skateurs et les graffeurs. L’une des raisons ? L’anonymat idéal que promettait le port de la capuche quand ils s’adonnaient à des activités illicites à l’instar du graffiti, qui inondait les rues de New York à Los Angeles.

En 2012, le hoodie faisait la Une des actualités sombres, pour devenir le symbole des inégalités raciales aux États-Unis. Mais ce n’est qu’en 2013 qu’il sort de l’ombre pour s’ériger au rang de symbole de pouvoir, après que le Time ait médiatisé l’apparition de Mark Zuckerberg vêtu d’un hoodie à capuche noir, lors d’une conférence de presse avec des investisseurs de Wall Street. Une pièce mode, au background aussi fascinant que surprenant.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page