Sports

« J’en connais qui changent le cerveau et réparent la connerie »

Ce dimanche Jérôme Pineau a répondu à sa manière aux dernières déclarations de plusieurs politiques critiquant le cyclisme et le Tour de France.

Plusieurs jours après la sortie médiatique de Grégory Doucet, maire écologiste de Lyon, qui avait taxé le Tour de France de course cycliste « machiste et polluante », c’est l’adjoint Europe Ecologie Les Verts à la maire de Paris, Jacques Boutault, qui a placé une attaque. Au micro de CNEWS, le politicien avait déclaré « Christian Prudhomme est là pour faire rêver les Français, il fait son job. Il leur file des gadgets inutiles, il leur vend un spectacle. N’empêche qu’on ne leur donne pas de boulot en attendant. Ils restent dans leur canapé à rêver à des exploits de types hyper dopés qui ne gagnent que parce qu’ils se font changer leur sang dans des cliniques voire une autre forme de dopage qui n’est absolument pas détectée alors qu’elle pourrait l’être facilement, c’est le dopage mécanique ».

Des commentaires qui passent très mal auprès des amoureux de la Grande Boucle et du cyclisme en général. A commencer par les premiers concernés, les coureurs et les directeurs sportifs. Parmi eux, Jérôme Pineau, manager de la formation B&B Hotels-Vital Concept, interrogé sur les ondes de RMC ce dimanche a rétorqué « C’est inacceptable d’entendre ça » avant de passer au braquet supérieur: « Si il connaît les cliniques où on change le sang, j’en connais aussi qui changent le cerveau et qui réparent la connerie. Il devrait y aller très vite. Il pourrait d’ailleurs être un exemple de ce genre de choses, parce qu’on a trop entendu ça ».

« peut-être que le Covid ne passe pas le périphérique »

Suffisant pour renvoyer Jacques Boutault à ses chères études ? Absolument pas. « Est-ce que cet homme sait que notre équipe a par exemple cinquante-deux employés ? C’est un élu, alors certes il est aux fraises à chaque élection, mais on lui donne la parole. On travaille très dur tous les jours pour trouver les moyens de faire vivre ce beau spectacle. Il y a du monde, les gens aiment le cyclisme. Quand on entend ces conneries là, il faut juste leur demander de la fermer ».

Dans un registre toujours aussi cinglant, l’ancien coureur professionnel s’est également offusqué du peu de spectateurs présents ce dimanche dans la capitale pour fêter l’épilogue de ce Tour de France 2020. « C’est débile en fait. Je ne vois pas la logique de cette décision (autoriser seulement 5.000 spectateurs au bord du tracé dans Paris, NDLR). Je n’ai jamais vu autant de monde sur le parcours avant les Champs et d’un coup, on arrive à Paris et il n’y a plus personne. Alors peut-être que le Covid ne passe pas le périphérique. C’est dommage, on aurait pu faire beaucoup mieux que ça. On est dans un sport à l’extérieur ».

Lire aussi:

Le dernier mot pour Bennett

Merckx: « Incroyable de se faire b… comme ça »

Roglic raconte son calvaire


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page