Politiques

vers un allégement du protocole sanitaire dans les écoles

Pour éviter les fermetures de classes en cas de coronavirus, le protocole sanitaire doit être allégé. Chez les parents d’élèves, l’annonce fait débat. Devant une école d’Alençon (Orne), vendredi 18 septembre, les parents sont divisés : “C’est n’importe quoi, s’il y en a un, ils devraient fermer !” “Je trouve ça bien, c’est un cercle infini, un cas contact et une fermeture de classe, ça me paraissait impossible à gérer”.

Dans le nouveau protocole envisagé pour la semaine du 21 septembre, un cas positif au Covid-19 n’entraînerait plus la fermeture de la classe. L’enfant serait isolé pendant sept jours. La classe pourrait être fermée si trois cas sont positifs. “Les enfants ne portent pas de masque. On ne peut pas appliquer les règles de distanciation puisqu’on a des écoles qui fonctionnent à plein, il y a plein de mesures barrières qu’on ne peut pas mettre en place dans les écoles, il y aura forcément des contaminations”, explique Guislaine David, co-secrétaire général du syndicat SNUIpp-FSU. Les enfants seraient moins contagieux, selon les experts. Au 18 septembre, 5 506 élèves sont positifs au coronavirus, provoquant la fermeture de 89 écoles.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page