Auto-Moto

24h du Mans 2020 : qualifications, hyperpole, comment ça marche ?

L’ACO promet un concentré d’action. La 88e édition des 24h du Mans est marquée par l’introduction d’un nouveau système destiné à établir la grille de départ. A cela s’ajoute un programme chamboulé par l’irruption du Covid-19. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Deux séances courtes

Adieu les longues séances qualificatives des mercredi et jeudi soir. Celles-ci sont remplacées par quatre sessions d’essais libres jeudi et vendredi matin, pour un total de onze heure de roulage potentiel.

La grille de départ sera déterminée par deux courtes séances de qualifications : 45 minutes le jeudi en fin d’après-midi et 30 minutes vendredi en fin de matinée.

« Jusqu’à présent, on pouvait imaginer suivant les conditions de piste, de température et d’avancée dans les programmes d’essais, à peu près à quel moment les concurrents allaient tenter leur tour chrono, explique Vincent Beaumesnil, directeur sportif de l’ACO. Mais sans garantie et pas forcément en concurrence tous ensemble au même instant. Désormais ce sera le cas, pour un spectacle de vitesse garanti »

Programme des qualifications :

  • Jeudi de 17h15 à 18h00 : qualifications
  • Vendredi de 11h30 à 12h00 : hyperpole

Phase 1 : les qualifications (jeudi)

Pendant cette séance de 45 minutes, tous les engagés (59 voitures) pourront prendre la piste. Au terme de cette session, les six meilleurs chronos sont qualifiés pour l’hyperpole du vendredi. Ils se disputeront les 6 premières places dans chaque catégorie lors de cette deuxième session.

=> <a class="mtpc-load"…Lire la suite sur Auto moto : magazine auto et moto

The post 24h du Mans 2020 : qualifications, hyperpole, comment ça marche ? appeared first on Auto moto : magazine auto et moto.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page