Auto-Moto

La Lucid Air détaille sa fiche technique

Si le nom de cette Lucid Air et ses lignes très épurées vous disent quelque chose, ne vous en faites pas, c’est tout à fait normal. Cela fait en effet quelques années déjà que la start-up Lucid Motors a déjà levé le voile sur sa toute première berline électrique, avec pour ambition de rivaliser frontalement avec la Tesla Model S. Mais si cela faisait un bon bout de temps que l’on avait fait connaissance avec l’auto, celle-ci donne aujourd’hui un peu plus d’informations sur ses performances, ainsi que sur sa fiche technique. En effet, à sa révélation en 2016 sous la forme d’un prototype, la berline n’avait alors à l’époque pas dit grand-chose sur ce qui se cachait sous son capot. Il est donc désormais temps d’en apprendre un peu plus sur cette électrique californienne, qui vient directement chasser sur les terres de la marque d’Elon Musk, mais également sur celles de la nouvelle Porsche Taycan.  

Au total, ce ne sont donc pas moins de trois niveaux de batteries différents qui seront proposés, permettant alors aux différentes versions de la berline de parcourir entre 653 et 832 km en une seule charge. Celle-ci devrait d’ailleurs être plutôt rapide, alors que la Lucid Air fait appel à une architecture 900 volts, contre 800 pour la Porsche Taycan. Un système qui permettra alors à la Californienne de pouvoir se brancher sur des bornes allant jusqu’à 300 kW, bien qu’il fût initialement prévu que cela puisse aller jusqu’à 350 kW. Plus concrètement, il sera alors possible de récupérer environ 482 kilomètres en seulement une vingtaine de minutes selon la marque, ce qui correspond néanmoins à « seulement » 200 kW. En ce qui concerne les performances, la version la plus haut de gamme baptisée Lucid Air Dream revendique quelque 1 080 chevaux et promet un 0 à 100 km/h réalisé en seulement 2,5 secondes, pour une vitesse maximale de 270 km/h. Les autres versions affichent quant à elles 620 et 800 chevaux. 

Déjà disponible à la réservation

Longue de 4,97 mètres, la Lucid Air a pour vocation d’offrir des performances de haut vol, tout en prenant soin de ses occupants, dans un habitacle luxueux et spacieux. Celui-ci s’inspire d’ailleurs directement de ce que propose Tesla, en s’équipant d’un écran tactile de 34 pouces 5K incrusté dans la console centrale. Du jamais vu sur un véhicule de série. Mais la berline haut de gamme ne s’arrête pas là, puisqu’elle propose également, comme chez Tesla, un système de conduite semi-autonome, grâce à une foule de capteurs, LIDAR et autres caméras implantés tout autour de la carrosserie. Il faudra néanmoins faire encore preuve de patience avant de voir arriver cette Air chez nous, alors que les premières livraisons ne débuteront qu’au cours de l’année prochaine aux États-Unis. Les tarifs devraient par ailleurs être assez élitistes, avec un ticket d’entrée tournant autour des 67 000 € pour l’entrée de gamme, tandis que la version la plus chère débutera à 140 000 € environ. 

A lire également sur Auto-Moto.com :

Elon Musk : le boss de Tesla teste la Volkswagen ID3

Vous ne pouvez pas faire tout ce que vous voulez avec votre Tesla

Aviar R67 : la Tesla s’habille en Mustang


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page