Sports

PSG, du jamais-vu depuis 36 ans !

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/18

    Découvrez les notes du PSG

    Lors de la défaite contre l’OM.

  • 2/18

    Rico (5)

    Le portier espagnol a encaissé un but à bout portant (31e) et n’a pas eu grand-chose à faire d’autre. Les Marseillais n’ont cadré que 2 fois au final.

  • 3/18

    Kehrer (5,5) et Kimpembe (6,5)

    La charnière centrale n’a pas eu beaucoup de travail face à 3 «Faux 9» différents. L’Allemand a été volontaire, comme souvent, sans se trouer. Le gaucher tricolore, lui, a très autoritaire.

  • 4/18

    Florenzi (6) et Bernat (5,5)

    L’un des principaux dangers du PSG. L’Italien s’est engouffré dans son couloir pour délivrer des centres, dont un premier qui a donné une énorme occasion (2e). Le latéral gauche espagnol, lui, a également apporté offensivement, avec intelligence.

  • 5/18

    Gueye (5,5) et Verratti (5,5)

    En 6 à la relance, le milieu sénégalais est toutefois parti au pressing en phase défensive pour gratter des ballons. Après une énorme occasion d’entrée (2e), le «Petit Hibou» a évidemment régné au milieu de terrain. Sa qualité technique a permis aux Parisiens de s’installer dans le camp marseillais.

  • 6/18

    Herrera (3,5)

    L’Espagnol a beaucoup couru, en allant notamment au pressing dans le camp adverse, mais n’a pas beaucoup pesé sur le match. Peu de ballons récupérés et peu d’apport offensif. Particulièrement mauvais.

  • 7/18

    Sarabia (3)

    Inexistant contre Lens, il a tenté davantage de percuter sur l’aile droite en début de match avant de disparaître, une nouvelle fois. Et il a envoyé sa reprise sur Mandanda (56e). Pas au niveau.

  • 8/18

    Di Maria (4)

    Il n’était clairement pas en condition physique pour jouer. En pointe, il est resté discret. Au retour des vestiaires, il a davantage percuté sans grande réussite.

  • 9/18

    Neymar (5,5)

    Il aurait dû être le héros de son équipe dans un tel sommet, il a perdu ses nerfs à plusieurs reprises dans le match pour finalement être exclu. Libre, il a fait des différences ballon au pied, mais a manqué de réussite dans ses tentatives au but en seconde période.

  • 10/18

    Mandanda (7)

    Il a sauvé son équipe: un arrêt énorme devant Verratti d’entrée (2e), puis un autre sur une reprise de Sarabia (56e) et un 3e sur une frappe de Neymar (59e).

  • 11/18

    Sakai (4)

    Le latéral nippon a été catastrophique en début de match et pas seulement face à Neymar. Il s’est un peu rattrapé en seconde période.

  • 12/18

    Alvaro (5,5) et Caleta Car (7)

    L’Espagnol a été le leader de la défense phocéenne, même s’il a été en difficultés toutefois face à la vitesse adverse. Il a également fait dérailler Neymar. Le Croate, lui, a été vigilant pour repousser de nombreux ballons.

  • 13/18

    Amavi (5,5)

    Le gaucher a été beaucoup sollicité et a défendu avec beaucoup d’énergie face à Sarabia et Florenzi.

  • 14/18

    Kamara (6) et Gueye (4,5)

    Le «minot» formé au club a eu un rôle important en sentinelle et a bien bataillé face à Di Maria ou Neymar. Il a réalisé un sauvetage héroïque en fin de match. Gueye, lui, a eu du mal à entrer dans son match avant de jouer avec davantage d’assurance.

  • 15/18

    Rongier (6,5)

    Il a été extrêmement utile, autant à la récupération, notamment au pressing de Verratti, qu’à la relance. Sa lucidité ballon au pied a fait beaucoup de bien en seconde période.

  • 16/18

    Lopez (4)

    Sur la droite, puis carrément en pointe durant 30 minutes, il a couru dans le vide et n’a pas fait beaucoup de différences ballon au pied.

  • 17/18

    Thauvin (7)

    En pointe durant 15 minutes, il est repassé sur l’aile droite où il a pu réaliser quelques bonnes remontées de balle. Son but, d’une reprise sur un long coup franc, démontre qu’il peut être décisif dans les grands matches.

  • 18/18

    Payet (6)

    Il a d’abord bien défendu sur la gauche avant de laisser trop de liberté à Florenzi. Sa vista a permis à l’OM de conserver la balle et il a bien frappé le coup franc lointain sur le but de Thauvin (31e). Replacé en pointe au retour des vestiaires, il a essayé de tenir le ballon et a récupéré des coups francs.


Le PSG n’a toujours pas marqué le moindre point après ses deux premiers matches de Ligue 1.

Deux matches, deux défaites, tel est le bilan du PSG après ses deux premières rencontres de la saison en Ligue 1. Après un premier revers 1-0 concédé à Lens, le club de la capitale a en effet subi la loi de l’Olympique de Marseille au Parc des Princes, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2010.

Mais pour retrouver une équipe du PSG battue lors des deux premières journées, il faut remonter encore bien plus loin. Le club de la capitale n’avait en effet plus perdu ses deux premiers matches de la saison depuis la saison 1984-85.

Lire aussi:
Villas-Boas se moque de Tuchel et du PSG

Le gros coup de gueule de Leonardo
OM, la victoire tant attendue contre le PSG !



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page