Femme

Musée d’Orsay : une jeune femme refusée d’accès à cause de son décolleté

« Cachez ce sein que nous ne saurions voir ». Tels sont les premiers mots posés sur la lettre ouverte adressée sur Twitter au Musée d’Orsay, d’une visiteuse, « victime devant témoin de discrimination sexiste ». La raison ? Ce mardi 8 septembre 2020, la jeune femme se serait rendue dans l’après-midi au célèbre musée parisien du 7e arrondissement, accompagnée d’une amie et se serait vu refuser l’entrée par une agente, offusquée à la vue de son décolleté.

Bien que retenue par sa collègue lui demandant de ne pas « s’attacher à un tel détail », l’agente en question aurait été rejointe par un troisième membre de la sécurité, intervenu pour faire un rappel bref à l’ordre des règles -sanitaires et de sécurité- du musée, en laissant penser -mais sans le stipuler formellement-, qu’il serait impossible de visiter les lieux dans cette tenue vestimentaire. Avant de demander à la jeune femme de couvrir sa poitrine, d’une veste qu’elle tenait à la main.

Le Musée d’Orsay présente ses excuses à la jeune femme

Twittée, puis retweetée pas moins de 7400 de fois, la publication de la visiteuse n’a pas manqué d’interpeller des milliers d’internautes lui témoignant leur soutien face à la situation. Dans la même journée, et face à l’ampleur de la situation, le Musée d’Orsay a ainsi tenu à présenter ses excuses à la principale intéressée sur Twitter : « Nous avons pris connaissance d’un incident survenu avec une visiteuse lors de son accès au musée d’Orsay. Nous le regrettons profondément et présentons toutes nos excuses à la personne concernée que nous contactons.».

Profondément choquée par les propos tenus par la sécurité du musée parisien, la jeune femme n’a pas manqué de conclure « Je questionne la cohérence avec laquelle les représentants d’un musée national peuvent interdire l’accès à la connaissance et la culture sur la base d’un jugement arbitraire qui détermine si l’apparence d’autrui est décente. ». Une réflexion bel et bien à méditer.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page