People

Joe Exotic supplie Donald Trump de le gracier : “J’ai été sexuellement agressé”


Joe Exotic est prêt à tout pour sortir de prison. Dans un dossier de 257 pages adressé au président américain, Donald Trump, le tortionnaire de fauves et ennemi juré de Carole Baskin plaide sa cause et demande la grâce présidentielle. Joe Exotic assure notamment avoir été agressé sexuellement lorsqu’il était en prison, comme l’a révélé TMZ.com, le 8 septembre 2020, après avoir consulté la lettre manuscrite qu’il a envoyée au chef d’État.

J’ai été sexuellement agressé par des gardes pénitentiaires, on m’a tabassé et attaché à une chaise jusqu’à ce que ma peau s’arrache. (…) S’il vous plaît, soyez mon héros… Mes mains sont blessées par tous ces abus que je subis en prison“, a-t-il développé, tout en lui ajoutant le hashtag #TrumpJr.2024.

D’une manière générale, Joe Exotic dit avoir peur de mourir en prison, parce que sa santé est fragilisée par de nombreux problèmes médicaux, notamment l’anémie et plusieurs soucis d’immunodéficience, qui sont toutefois très communs.

Rappelons que Joe Exotic avait été condamné à vingt-deux ans d’emprisonnement pour avoir engagé un tueur à gages, afin d’orchestrer l’assassinat de sa grande rivale Carole Baskin. Dix-sept chefs d’accusation pour cruauté envers les animaux avaient été ajoutés à son affaire.

Ses menaces de mort ? C’est “son côté showman”.

Dans sa lettre censée amadouer Donald Trump, Joe Exotic dit n’avoir jamais essayé de tuer Carole Baskin (qui s’en est plutôt bien sortie et participe à la saison 29 de Dancing With the Stars) et assure que toutes les menaces qu’il a pu proférer à son encontre n’étaient que des “hyperboles”. D’après ses avocats, ses “menaces” n’auraient été que “de simples aspects de son côté showman…” “Les blagues de Joe étaient, au pire, des blagues de très mauvais goûts“, assurent-ils.

En plus d’avoir été sexuellement agressé, Joe Exotic dit avoir été condamné à cause de l’homophobie de ceux qui l’ont jugé. Il dit également que les 3 000 dollars payés au tueur à gages supposé n’étaient pas censés servir au meurtre de Carole Baskin. “Autorisez-moi à vous rendre fier, à rendre l’Amérique fière, à rendre le monde fier. S’il vous plaît, soyez mon héros“, a plaidé Joe Exotic. Il ne reste plus qu’à attendre une réponse de Donald Trump.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page