Sports

Cornet stoppée aux portes des quarts

Dernière Française en lice, Alizé Cornet a été éliminée en huitièmes de finale de l’US Open par la Bulgare Tsvetana Pironkova, qui dispute son premier tournoi depuis trois ans: 6-4, 6-7, 6-3.

Huitième jour de tournoi à l’US Open et il n’y a déjà plus le moindre Français en lice en simple. Alizé Cornet, notre dernière représentante, a été éliminée en huitièmes de finale par une revenante, Tsvetana Pironkova. La Bulgare, qui fêtera ses 33 ans dimanche et n’a plus de classement car elle n’a plus joué depuis juillet 2017 et est devenue maman en mars 2018, s’est imposée sur le score de 6-4, 6-7, 6-3 après 2h52 de jeu. Cette rencontre a été faite de hauts et de bas pour les deux joueuses, et aurait pu basculer en deux sets pour Pironkova, ou bien être remportée en trois sets par Cornet.

En effet, même si la Française avait fait le break d’entrée de match, la Bulgare, déjà tombeuse de Vekic et Muguruza lors des tours précédents, a rapidement pris l’ascendant, breakant à 0-2 et 4-4 pour empocher le premier set. Le deuxième a été riche en rebondissements : Pironkova a mené 2-0 puis Cornet, enfin dans son match, a enchaîné quatre jeux de suite (4-2), puis c’est son adversaire qui a gagné trois jeux d’affilée (4-5) et a servi pour le match. Elle s’est même procurée une balle de match mais Cornet l’a sauvée pour finalement emmener les deux joueuses au tie-break. Un jeu décisif où la Française a perdu le premier point, mais a égalisé de suite et a toujours mené, pour le remporter 7-5.

Après une longue pause de huit minutes avant l’entame de la dernière manche, la Niçoise a parfaitement débuté en breakant à 1-1, mais la jeune maman a débreaké dans la foulée (2-2). Cornet a sauvé une balle de break à 2-3, mais pas à 3-4, où elle a perdu son service et a ensuite laissé son adversaire s’imposer sur un jeu blanc. C’est donc Tsvetana Pironkonva qui se qualifie pour les quarts de finale et remontera au moins à la 155eme place mondiale lundi prochain. Celle qui n’a pas pu retenir ses larmes en évoquant en interview d’après-match son fils qu’elle n’a pas vu depuis deux semaines, sera opposée à une autre maman, Serena Williams, qui l’a déjà battue à quatre reprises entre 2007 et 2015, pour une place dans le dernier carré.

Toute l’actu de l’US Open


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page