Femme

YSL Beauté s’engage contre les violences au sein du couple avec En avant toute(s)

Violences conjugales : un constat alarmant

En France, et partout dans le monde, les violences conjugales témoignent d’un constat alarmant qui nécessite la mobilisation de tous. D’après une étude de l’OMS datant de 2018, au cours de sa vie, une femme sur trois sera victime de violences, et seulement un mince pourcentage obtiendra justice.

D’après les Nations Unies, à ce jour, ce sont plus de 600 millions de femmes dans le monde, qui « vivent dans un pays où les violences infligées par leurs partenaires ne sont pas considérées comme un crime”. En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son partenaire, d’après le Ministère de l’intérieur.

Des chiffres accablants, encore aujourd’hui, qui se sont malheureusement aggravés pendant la période de confinement liée au COVID-19. Les appels d’urgence et les signalements de violences conjugales n’ont cessé d’augmenter (+ 32 % en France *) pendant ces cinquante-cinq jours, durant lesquels la liberté et la sécurité de nombreuses femmes étaient menacées. Face à ce terrible constat, Yves Saint Laurent Beauté se mobilise à échelle nationale, et mondiale.

Aimer Sans Abuser :  le partenariat qui va faire avancer les choses

Depuis 2013, l’association En avant toute(s) mène à bien diverses actions de suivis personnels et de campagnes de sensibilisations, en agissant en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, contre les violences sexistes et anti-LGBTQIA+. Ynaée Benaben, la co-fondatrice d’En avant toute(s) souligne, « C’est à travers la prévention, l’éducation et l’action directe que nous allons pouvoir faire évoluer les mentalités et faire bouger les lignes durablement. »

Désireux d’apporter son soutien à l’association dans ses actions préventives et ses services de soutien d’urgence, Yves Saint Laurent Beauté a ainsi développé le programme Aimer Sans Abuser, main dans la main avec l’association En avant toute(s).

Menant diverses actions, ce programme offre un soutien psychologique aux victimes, qui peuvent se confier gratuitement et en toute sécurité sur un tchat anonyme accessible depuis le site internet commentonsaime.fr.

La prévention passe notamment par des actions pédagogiques menées auprès du grand public et des jeunes, notamment dans les collèges, les lycées et les universités pour les sensibiliser aux comportements sexistes, promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, et particulièrement dans les relations amoureuses.

Pour faire écho aux campagnes et renforcer son soutien, Yves Saint Laurent Beauté France envisage notamment de dédier 5 % de son espace publicitaire et affichage extérieur, pour apporter toujours plus de visibilité à la cause.

ABUSE IS NOT LOVE : le partenariat à l’international

En France, le partenariat Aimer Sans Abuser s’inscrit dans une démarche similaire au programme international Abuse Is Not Love, visant à prévenir des violences conjugales.

Fort de propositions, YSL Beauté a pour objectif d’intensifier son action d’ici 2030 et de sensibiliser 2 millions de personnes dans le monde à travers un programme articulé autour de trois piliers. À savoir, apporter un soutien financier aux ONG partenaires, former des équipes en interne de la marque pour expliquer les mécanismes de la violence conjugale, et développer un leadership éclairé, à travers la contribution aux études sur les jeunes et la prévention.

Avant de s’étendre dans d’autres pays, Yves Saint Laurent Beauté s’engage au Royaume-Uni aux côtés de la fédération Women’s Aid, et aux États-Unis aux côtés de l’association It’s On Us qui agit activement contre les agressions sexuelles sur les campus, et prône la notion de consentement.

Et afin de soutenir la cause du mieux possible, Yves Saint Laurent Beauté mettra notamment ses plateformes de communication à disposition des ONG afin d’organiser des conférences, des interviews, et des campagnes de sensibilisation sur ses réseaux sociaux.

Informations pratiques :

EN AVANT TOUTE(S)
TCHAT
VIOLENCE FEMMES INFO
NUMERO NATIONAL : 3919

*Source : Secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page