Crypto

Pornhub accueille favorablement le paiement en Bitcoin et Litecoin

Le premier site de contenus pornographiques se veut une référence en matière de paiement en crypto-monnaie. Pornhub propose ainsi désormais l’achat de ses services premium via Bitcoin ou Litecoin.

Pour le gouverneur de la banque centrale anglaise, Andrew Bailey, Bitcoin ne peut clairement être considéré comme de la monnaie et donc un moyen de paiement. Cette position du banquier central ne fait cependant pas l’unanimité.

Dans l’industrie en ligne du X, la crypto-monnaie peut au contraire tout à fait intervenir dans des paiements. Pornhub, premier site porno dans le monde avec 130 millions de visiteurs quotidiens, le confirme.

Le X, industrie précurseur dans l’adoption des technologies

Pour la souscription de ses services premium, Pornhub accepte en effet désormais deux nouvelles crypto-monnaies. Il s’agit de Bitcoin et de Litecoin. Depuis 2018, le site acceptait déjà, en clin d’œil, les achats en Verge, une autre crypto-monnaie.

Le site fait de ces moyens de paiement un véritable argument de différenciation. Il se pose ainsi en promoteur des crypto-actifs.

« Notre équipe continue à ouvrir la voie au développement, au test et à la mise en œuvre de nouvelles technologies pour les consommateurs quotidiens, bien avant le marché grand public » revendique son vice-président, Corey Price.

Cette décision d’un site à fort trafic et de référence dans son secteur pourrait encourager ses concurrents à adopter à leur tour les crypto-monnaies. Celles-ci restent en effet encore très largement cantonnées au monde de la finance et spéculatif.

L’usage du Bitcoin pour des achats sensibles, comme celui de contenus pornographiques, avait d’ailleurs été envisagé dès 2010 par son créateur, Satoshi Nakamoto. Et Cointelegraph de ressusciter ainsi une de ces déclarations :

« Bitcoin serait pratique pour les personnes qui n’ont pas de carte de crédit ou qui ne veulent pas utiliser les cartes dont elles disposent, soit parce qu’elles ne veulent pas que leur conjoint le voie sur la facture, soit parce qu’elles n’ont pas confiance en la possibilité de donner leur numéro à des ‘pornographes’, ou encore parce qu’elles ont peur d’une facturation récurrente. »


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page