Auto-Moto

Nouvelle Dacia Sandero (2020) : les premières images officielles


(Mise à jour le 07/09/2020 à 10h27) Nouvelle Dacia Sandero (2020) – Le 29 septembre prochain, nous saurons tout à son sujet. Ou plutôt, à leur sujet, puisque la nouvelle Dacia Sandero se déclinera encore une fois en variante surélevée Stepway. Pour l’heure, la firme roumaine lève déjà le voile sur la plastique extérieure de sa citadine low cost, pour nous mettre l’eau à la bouche. Elle en profite également pour dévoiler furtivement la nouvelle Dacia Logan qui, cette fois-ci, ne devrait pas être commercialisée en France.

Hybridation au menu ?

Plus moderne en apparence, la nouvelle Dacia Sandero l’est aussi dans ses entrailles. Oublié l’antique soubassement extrapolé de la Renault Clio 3, apparu à la fin des années 90. La citadine Dacia, cuvée 2020, ne pouvait pas espérer plus beau cadeau : la plate-forme dernier cri de la Clio 5, baptisé CMF. Bien qu’il s’agisse ici d’une version simplifiée de cette dernière, il ne serait pas étonnant de voir la Sandero bénéficier de l’hybridation (non rechargeable) proposée par la Clio E-Tech (140 ch). Disponible dès 22 600 € sur la Française, ce groupe motopropulseur vertueux pourrait se rendre disponible sous la barre des 19 000 €, une fois installé sous le capot de la Sandero. Il faudra patienter jusqu’au 29 septembre pour connaître son contenu technologique définitif. Dacia devrait notamment revaloriser les systèmes d’aides à la conduite, ainsi que le bagage multimédia.

La robustesse comme fil rouge

Tout comme sa fiche technique, la planche de bord de la nouvelle Dacia Sandero sera présentée à la fin du mois. En attendant, contentons nous d’apprécier son look extérieur, emprunt de robustesse, comme d’habitude chez Dacia. La Sandero évite encore une fois tout effet de style superflu, mais rassure, et ne commet aucune faute de goût. La silhouette ne peut renier sa filiation avec la Clio, qui lui permet de bénéficier d’un pare-brise plus incliné, d’un pavillon plus bas, et d’une ligne de toit plus fuyante, au bout de laquelle vient se greffer l’antenne radio. Globalement, cette nouvelle Sandero semble plus ramassée, mieux campée sur ses appuis, notamment grâce à des voies élargies et des roues affleurantes. Ultime indice de cette montée en gamme : les poignées de portières, directement issues de la banque d’organes Clio. En revanche, les rétroviseurs extérieurs se refusent toujours à adopter des répétiteurs de clignotants, toujours flanqués sur les ailes avant.

Choyée dans les détails

La roumaine se permet tout de même quelques fantaisies, à l’image des signatures lumineuses en Y inscrites dans les optiques avant. Un motif également décliné au niveau des feux arrière. Décidément, ce troisième opus de Sandero semble ne rien envier à la Clio. Elle s’offre même le luxe de bénéficier de deux capots différents. Un premier, aux reliefs peu marqués, attribué aux variantes classiques, ainsi qu’un second, plus creusé, réservé à la Sandero Stepway. La baroudeuse du clan se distingue aussi par ses boucliers dédiés, plus proéminents, et par des protections en plastique brut à 360°. La calandre jouit aussi d’un motif exclusif, et est badgée Stepway. Cet attirail d’aventurière est parachevé par d’imposantes barres de toit.

Prix nouvelle Dacia Sandero

Il reste à connaître les tarifs de cette nouvelle Sandero, dont la précédente génération s’échange toujours à un tarif de base fixé à 8 290 €. Malgré son nivellement technologique par le haut, la Sandero promet d’ors et déjà de reconduire sa politique de prix agressive. On a hâte de savoir…

L’actualité de Dacia :

Dacia Duster et Sandero : une nouvelle série spéciale Evasion

Voici la future Dacia Spring de série !

Dacia Duster 2 : quelle version choisir en 2020 ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page