Politiques

“J’aimerais qu’on puisse parler de la sécurité sans en faire un discours ultra sécuritaire”, réagit la députée Coralie Dubost

Coralie Dubost, députée de l’Hérault, candidate à la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale, le 7 septembre 2020 sur franceinfo.
Coralie Dubost, députée de l’Hérault, candidate à la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale, le 7 septembre 2020 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

“J’aimerais qu’on puisse parler de la sécurité sans en faire un discours ultra sécuritaire”, a réagi, lundi 7 septembre sur franceinfo, Coralie Dubost, députée de l’Hérault, candidate à la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale, après l’utilisation à plusieurs reprises du terme “ensauvagement de la société” par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Coralie Dubost a ajouté qu’elle “ne souhaite pas agiter les peurs”, car “les peurs viennent modifier la totalité des comportements et des rapports humains”.

Si elle donne raison au ministre de l’Intérieur qui souligne “que les problèmes de sécurité sont des soucis croissants chez nos concitoyens” et qu’il faut “remettre la police dans la rue”, Coralie Dubost a déclaré qu’elle n’emploierait pas le terme “ensauvagement” . Elle a dit préférer “quand on emploie des mots qui permettent de progresser collectivement.”


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page