Sports

Hamilton explique sa visite chez les commissaires

Lewis Hamilton a écopé d’une pénalité pour être entré dans la voie des stands, dimanche à Monza, alors que c’était interdit. Persuadé d’avoir raison, il a été demander des comptes aux commissaires de course.

L’incompréhension a d’abord et forte pour Lewis Hamilton. La frustration aussi. Le champion du monde, parti en pole lors du Grand Prix d’Italie, menait tranquillement les débats jusqu’à l’apparition de la voiture de sécurité consécutive à la panne de Magnussen. Et c’est là qu’il a ravitaillé malgré l’interdiction d’entrer dans la voie des stands. Antonio Giovinazzi sera le seul autre pilote à commettre cette erreur.

Résultat, un stop and go de 10 secondes après le deuxième départ, ce qui l’a repoussé en queue de peloton. Avant cela, le Britannique avait été plaider sa cause auprès des commissaires de course. « Ils m’ont rapidement montré la caméra embarquée, et il y avait deux panneaux avec une croix. Je ne les avais pas vus, en fait, car je regardais ailleurs. Ensuite, il n’y avait vraiment rien de plus à faire de mon côté, donc je suis juste parti, je me suis changé, et en fin de compte, c’est pour cela que j’ai été un petit peu en retard sur la grille », a-t-il reconnu pour motorsport.com.

Lewis Hamilton a reconnu son erreur affirmant néanmoins qu’il n’avait rien vu. « Je ne me souviens pas d’avoir vu, à aucun moment, qu’il s’agissait de l’indicateur de la fermeture de la pitlane. Je n’ai jamais vraiment su que ce serait à gauche. C’était une nouvelle expérience », a ajouté le pilote Mercedes qui a tout de même pu remonter jusqu’à la 7e place.

Lire aussi:
Gasly triomphe à Monza !
L’énorme crash de Leclerc à Monza (vidéo)
La Marseillaise en l’honneur de Gasly (vidéo)

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/16

    Ocon en piste

    Renault a débuté en piste avec Esteban Ocon à Barcelone. Mais le jaune devrait être plus présent sur la version finale…

  • 2/16

    Alpha Tauri, première !

    c’est Daniil Kvyat qui a pris la piste en premier pour l’écurie Alpha Tauri, anciennement Toro Rosso.

  • 3/16

    Leclerc à la place de Vettel

    La SF1000 a débuté à Barcelone avec Charles Leclerc et non pas Sebastian Vettel comme prévu.

  • 4/16

    Red Bull se montre

    Il a fallu patienter jusqu’aux premiers essais à Barcelone pour voir les contours de la RB16, pilotée par Verstappen.

  • 5/16

    McLaren avec Sainz

    Carlos Sainz est le premier en piste pour une McLaren Renault qui n’a pas changé ses couleurs.

  • 6/16

    Le champion du monde se dévoile

    Toto Wolff pose avec Jim Ratcliffe, le grand patron d’Ineos qui fait son apparition sur les Flèches d’Argent.

  • 7/16

    Mercedes et son nouveau sponsor

    Le nouveau bolide de Lewis Hamilton est fin prêt comme le prouve cette vue de haut.

  • 8/16

    Ferrari fait les choses en grand

    Une présentation en très grande pompe pour Ferrari. Avec le grand patron et les deux pilotes: Charles Leclerc et Sebastian Vettel.

  • 9/16

    La SF 1000 à l’honneur

    Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont pu admirer leur nouvelle monoplace avec les yeux grands ouverts.

  • 10/16

    McLaren dans la continuité

    De retour au premier plan en 2019, McLaren n’a rien changé à ses couleurs ni à ses pilotes puisque Carlos Sainz et Lando Norris seront encore de la partie.

  • 11/16

    Alpha Tauri entre en scène

    Ce n’est plus Toro Rosso mais Alpha Tauri. Pierre Gasly, ravi d’enfin pouvoir évoluer dans la continuité, et Daniil Kvyat vont changer de peau en 2020.

  • 12/16

    La nouvelle Alfa Roméo

    Le rouge et le blanc sont de retour pour la présentation de la C39 avec Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi en piste.

  • 13/16

    Grosjean est attendu

    La saison dernière a été très compliquée pour Haas et Romain Grosjean. L’heure du renouveau a sonné.

  • 14/16

    Haas côté face

    Pour cette nouvelle saison, Haas va essayer de débuter aussi fort mais sans commettre d’erreur ni en piste ni dans les stands.

  • 15/16

    Racing Point veut remonter la pente

    Le rose reste de mise pour Sergio Perez et Lance Stroll. Mais l’ambition est grande avec l’arrivée d’Aston Martin.

  • 16/16

    Williams vers le renouveau

    L’écurie Williams espère enfin sortir de sa torpeur cette saison. George Russell est resté et fera cette fois équipe avec Nicholas Latifi.



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page