Sports

Fati marque l’histoire de la Roja

L’Espagne a surclassé l’Ukraine ce dimanche soir dans le cadre de la Ligue des nations (4-0). Une rencontre qui a vu le jeune Ansu Fati devenir le plus buteur de l’histoire de la Roja.

Il y a trois jours en Allemagne, une faute de Ramos dans la surface adverse l’avait privé de son premier but en sélection. Ce qui n’avait pas empêché l’Espagne d’arracher le nul dans la foulée, au bout du temps additionnel (1-1). Ce dimanche, Ansu Fati a bel et bien ouvert son compteur international, aux dépens de l’Ukraine. Cela dans le cadre de la Ligue des nations et une rencontre survolée sur le score de 4-0.

Titulaire au coup d’envoi, le jeune phénomène qui évolue dans les rangs du FC Barcelone a mis le feu dès les premières secondes, obtenant un penalty transformé par l’incontournable Ramos (3e). Un capitaine crédité d’un doublé peu avant la demi-heure de jeu, concrétisé d’une tête victorieuse (29e). Trois minutes plus tard, le prodige blaugrana travaillait cette fois pour son propre compte, d’un tir enroulé du droit prolongé dans les filets par un montant (3-0, 32e).

A 17 ans et 311 jours, Ansu Fati devenait à cet instant précis le plus jeune buteur de l’histoire de la Roja. De quoi rendre anecdotique ou presque le quatrième but des Ibères signé Ferran Torres en fin de partie (4-0, 84e). Et obtenir au passage les louanges du Merengue Ramos: « Je l’ai félicité, il est très jeune, il arrive avec toute son envie, sa fougue, et cela fait beaucoup de bien à l’équipe, c’est ce qu’il nous fallait ! »

Lire aussi:
En Ligue des nations, l’Allemagne n’y arrive pas
Zlatan dézingue le sélectionneur suédois
Griezmann a un gros problème

Trulli

Précédent
Suivant



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page