Sports

En Ligue des nations, l’Allemagne n’y arrive pas

Trois jours après avoir été tenue en échec par l’Espagne (1-1), l’Allemagne a encore partagé les points ce dimanche soir. Cette fois face à la Suisse (1-1).

Voilà qui ne risque pas d’arranger la cote de popularité de Joachim Löw, accusé de jeunisme outre-Rhin. Séduisante sur le papier, la Mannschaft n’en reste pas moins un brin tendre, contrainte de composer avec les lacunes inhérentes à sa fougue. Comme face à l’Espagne jeudi dernier à Stuttgart, l’Allemagne ainsi a dû partager les points ce dimanche dans le cadre de la Ligue des nations. Cette fois au crédit de la Suisse.

Après un premier but logique venu sanctionner son excellent début de match – une réalisation signée Gündogan d’une frappe placée au ras du poteau (0-1, 12e) – la sélection germanique a multiplié les offensives incisives pour faire le break. En vain. Tout à tour, Rüdiger, Draxler et Werner ont loupé le coche. Même chose cela dit pour des Helvètes qui eux ont buté sur un Leno solide sur ses appuis.

Au retour des vestiaires, la baraka du portier allemand n’a pas suffi à stopper la Nati, enfin récompensée de ses efforts sur cette reprise victorieuse de Widmer (1-1, 57e). Battue trois jours plus tôt en Ukraine (2-1), la Suisse ouvre ainsi son compteur dans cette deuxième édition de la Ligue des nations. Une compétition nouvelle dans laquelle l’Allemagne n’a toujours pas enregistré le moindre succès, en six rencontres: quatre nuls et deux revers.

Lire aussi:
Zlatan dézingue le sélectionneur suédois
Giroud n’a pas peur de Werner
Griezmann a un gros problème

Trulli

Précédent
Suivant



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page