Sports

Ecoeuré, Messi reste au Barça !

Le feuilleton Lionel Messi aura finalement duré une dizaine de jours… Ce vendredi, l’attaquant international argentin de 33 ans a annoncé qu’il restera cette saison au FC Barcelone, mais semble en avoir beaucoup de rancoeur envers la direction, et notamment le président Josep Maria Bartomeu.

Le fameux «burofax» était parti le 25 août dernier, signifiant de façon formelle et officielle au FC Barcelone, que Lionel Messi souhaitait plier bagage. Depuis, de nombreuses informations se sont entrecroisées, comme sa signature potentielle à Manchester City, les espoirs du Paris Saint-Germain de le récupérer, la bataille de communiqués au sujet de la validité de la clause des 700 millions d’euros, … Tout cela est désormais à ranger dans les tiroirs du passé.

Je pensais que j’étais libre de partir

Car ce vendredi, le sextuple Ballon d’or a mis fin à toute cette affaire. «Je pensais, et j’étais sûr, que j’étais libre de partir. Le président a toujours dit qu’à la fin de la saison, je pouvais décider si je restais ou non, explique le principal intéressé au cours d’un entretien accordé à Goal.com. Maintenant, ils s’accrochent au fait que je ne l’ai pas dit avant le 10 juin, quand il s’avère que le 10 juin nous étions en compétition pour la Liga au milieu de cet affreux coronavirus. Et cette maladie a changé toute la saison. C‘est la raison pour laquelle je vais continuer au Barça. Je vais continuer dans le club parce que le président m’a dit que la seule façon de partir était de payer la clause de 700 millions d’euros, et que c’est impossible».

Bartomeu l’hypocrite

Difficile de nier l’évidence, le Blaugrana ne reste pas de gaieté de coeur bien au contraire, lui qui sera libre de tout engagement au 30 juin 2021. «Il y avait un autre moyen, c’était d’aller en justice, précise-t-il par ailleurs. Je n’irais jamais en justice contre le Barça, car c’est le club que j’aime, qui m’a tout donné depuis mon arrivée. C’est le club de ma vie». L’Argentin ne veut donc surtout pas tout gâcher, malgré le comportement de son président, Josep Maria Bartomeu, qu’il juge hypocrite et irrespectueux. «Tout au long de l’année, j’ai dit au président que je voulais partir, et il a toujours dit qu’à la fin de la saison, je pourrai décider. Il n’a pas tenu sa parole», ajoute-t-il. Guidé avant tout par une volonté de rejoindre une formation capable de se positionner véritablement comme une candidate à la victoire en Ligue des champions, après les échecs répétés contre l’AS Rome, le Liverpool FC, puis le Bayern Munich, Lionel Messi tire donc un trait sur ses rêves de nouvelle aventure, non sans avoir «tuer» son président.

Messi, l’improbable «Se queda»
Le clan Messi part au clash
Barça, l’étonnante promesse faite à Messi

 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page