Politiques

seconde visite en un mois pour Emmanuel Macron


Pour la deuxième fois depuis la catastrophe du 4 août dernier, Emmanuel Macron se rend à Beyouth, au chevet d’un Liban sinistré en quête de reconstruction. Il cherchera à s’y “poser en médiateur“, analyse la journaliste Valérie Astruc depuis Beyrouth, où le chef de l’État Français est arrivé lundi soir. “Il devra composer avec le mécontentement de la population libanaise, très remontée contre la classe politique, et les dirigeants du pays qu’il rencontre mardi après-midi“, précise-t-elle.

Emmanuel Macron s’est également rendu mardi matin à la rencontre de plusieurs ONG libanaises. Celles-ci “décrivent une situation alarmante et de grandes difficultés d’acheminement de l’aide urgence“, explique la journaliste. “La défiance est un poison“, a répondu le président français, qui demande “de la transparence” et un changement radical du système politique libanais.

Le JT

Les autres sujets du JT


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page