Auto-Moto

Le Hyundai Kona passe par la case restylage


Ce n’était pas une surprise, on savait bien que quelque chose se tramait du côté de chez Hyundai, alors que la marque avait dévoilé il y a quelques jours un premier teaser annonçant le restylage du Kona. Si les images étaient plutôt évocatrices concernant le changement de style du petit SUV, ce n’est qu’aujourd’hui que celui-ci se dévoile officiellement, laissant entrevoir des lignes revues en profondeur. Loin d’être un simple petit repoudrage comme chez beaucoup d’autres constructeurs, ce lifting se voit, et c’est exactement ce que voulait la firme coréenne. C’est réussi, au risque néanmoins de déstabiliser la clientèle, alors que la précédente mouture marchait déjà très bien, avec plus de 7 400 unités vendues depuis le début de l’année. Un beau chiffre faisant du SUV le modèle le plus vendu de la marque en France, devant le Hyundai Tucson et la i20.

Ici, Hyundai n’a donc pas fait les choses à moitié pour son Kona, même si les changements se concentrent principalement sur la face avant. Celle-ci gagne significativement en agressivité, grâce à de nouveaux feux et une calandre profitant d’un nouveau coup de crayon. Mais la firme est même allée encore plus loin que quelques éléments esthétiques, puisqu’elle a également offert 4 cm supplémentaires en longueur à son petit SUV, qui se décline désormais aussi en version N Line. Celle-ci se distingue notamment par un bouclier arrière spécifique, des jantes de 18 pouces ainsi qu’une lèvre aérodynamique à l’avant. L’intérieur devient quant à lui un peu plus épuré, et s’offre un nouveau combiné numérique de 10,25 pouces repris de la Hyundai i20.

Une gamme simplifiée 

Avec son nouveau Kona, Hyundai s’est aussi attaqué à la gamme de motorisations et a décidé de la simplifier, en retirant certains moteurs. C’est notamment le cas du diesel 115 chevaux, ainsi que de l’essence de 117 équidés. La gamme est donc composée du 1,6 litre 136 chevaux en diesel et du 1,0 litre T-GDI essence de 120 chevaux, qui peut être associé à la nouvelle boite manuelle intelligente développée par le constructeur et dévoilée il y a quelques semaines. De son côté, l’offre hybride reste inchangée, avec le bloc 1,6 litre associé à un moteur électrique, développant 141 chevaux. Par ailleurs, le petit SUV profite également de nouveaux réglages de suspensions et de direction, ainsi que de nouveaux pneus, pour un confort et une tenue de route accrus.

Tout juste dévoilé, le nouveau Hyundai Kona restylé sera officiellement lancé dans les concessions d’ici la fin de l’année dans sa version standard et N Line avec les moteurs thermiques. La variante hybride arrivera quant à elle un peu plus tard, au début de l’année prochaine, tandis que les tarifs n’ont pas encore été annoncés.

Découvrez nos derniers articles sur l’actualité de Hyundai :

Essai Hyundai i10 N Line (2020) : citadine en baskets

Hyundai dévoile une boîte manuelle sans pédale d’embrayage

Pourquoi le Hyundai Santa Fe est-il déjà restylé ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page