Economie

Trois trains bloqués de nombreuses heures entre Hendaye et Paris, la SNCF remboursera à hauteur de 300 %

Au moins un millier de voyageurs ont été bloqués à bord de leur train, dans les Landes, à la suite d’incidents électriques, dimanche 30 et lundi 31 août. La direction nationale de la SNCF précise que « les dédommagements pour les voyageurs des trois trains s’élèvent à 300 %. Nous rembourserons également tous les frais annexes, hôtels et taxis ».

Les voyageurs du TGV 8538, partis d’Hendaye dimanche avant midi pour normalement arriver à Paris après 16 heures, ont été bloqués toute la nuit, d’abord à Morcenx puis à Ychoux, 50 km plus loin, dans les Landes. La double rame a été stoppée « à la suite d’une succession de problèmes d’alimentation électrique » dans le secteur de Dax, selon la SNCF Nouvelle-Aquitaine. Les passagers ont été transbordés aux petites heures de la matinée, lundi, dans un autre train, en direction de la capitale, a fait savoir la direction nationale de la SNCF.

Travaux « conséquents »

Mais la galère n’était pas terminée pour 445 passagers de deux autres trains. Le train numéro 8546, prévu au départ d’Hendaye vers 18 heures pour une arrivée à Paris-Montparnasse vers 22 heures, s’est retrouvé bloqué à Biarritz, où un autre train n’avait déjà pas pu partir à 15 h 45. Ces deux TGV ont été jumelés et sont repartis à Hendaye où ils se trouvaient toujours lundi matin.

Lors d’une conférence de presse donnée en fin de matinée, Jean-Luc Gary, directeur territorial de la SNCF Nouvelle-Aquitaine, a expliqué qu’un « élément de caténaire défectueux à Orthez [Pyrénées-Atlantiques] » a été identifié. Résultat : « Un train a circulé endommagé et a détérioré, sur l’ensemble de son tracé, la caténaire sur plusieurs endroits, notamment au moment des aiguillages ». Le directeur territorial a souligné qu’il s’agissait, à ce stade, d’une hypothèse, précisant qu’une « enquête interne est en cours pour éviter que cela ne se reproduise ».

« Les voies pourraient rouvrir mardi matin mais les travaux sont assez conséquents. Soixante kilomètres de voies ont été endommagés, notamment au niveau des caténaires », a précisé, lundi matin sur BFM-TV, le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari. La SNCF Nouvelle-Aquitaine précise qu’aucun train ne circulera lundi sur les lignes Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Tarbes.

Le Monde avec AFP




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page