Sports

Paire, la réponse cinglante de l’US Open

Pointés du doigt par Benoît Paire, testé positif au coronavirus peu avant le coup d’envoi de l’US Open, les organisateurs de l’US Open ont vivement réagi.

Les propos tenus par Benoît Paire, lundi, alors que débutait l’US Open n’ont visiblement pas été du goût des organisateurs de l’US Open. Ecarté du tournoi new yorkais, dimanche, après avoir été testé positif au coronavirus, et ce dans le respect du protocole mis en place sous l’égide du Centre de contrôle des maladies (CDC) et des autorités sanitaires de l’Etat de New York, le Français a finalement attendu 24 heures pour réagir sur Instagram.

« Je vais bien pour l’instant je n’ai pas de symptôme. J’hésite à raconter ce qu’il se passe réellement dans cette FAKE BUBBLE », a-t-il écrit. Une attaque en règle qui a incité la Fédération américaine de tennis (U STA), qui organise le tournoi, à lui répondre.

Un port du masque très laxiste

« Il a été clairement indiqué que le joueur ayant contracté le virus ne respectait pas les protocoles de santé approuvés par l’Etat de New York », ont donc fait savoir les organisateurs du tournoi. A en croire la presse américaine, il est reproché à l’Avignonnais un laxisme répréhensible sur le port du masque, lequel est obligatoire sur le site, hormis pour manger, s’entraîner et jouer.

Benoît Paire n’est toutefois pas le seul à avoir remis en cause la porosité de la bulle mise en place. Adrian Mannarino a ainsi relevé que de nombreuses personnes travaillant sur le site rentraient chez elles le soir, battant en brèche l’idée d’une bulle étanche.

Lire aussi :
« Cauchemar » dans la bulle de l’US Open
Tirage compliqué pour les Bleues
Le tennis se mobilise contre le racisme




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page