Sports

Une première étape sens dessus dessous !

Comme Caleb Ewan, Giacomo Nizzolo, Pavel Sivakov ou Sam Bennett, Thibaut Pinot a chuté ce samedi sur la première étape du Tour de France jugée à Nice. Un lancement chaotique qui a également vu Alaphilippe déplorer des soucis mécaniques et le Norvégien Alexander Kristoff triompher au sprint.       

Il n’était pas forcément le plus attendu, et c’est peu de le dire. Pourtant, ce samedi, c’est bien Alexander Kristoff (UAE Emirates) qui s’est imposé, au sprint, lors de la première étape du Tour de France 2020, courue à Nice, dans le moyen pays, sur 156 kilomètres. Le Norvégien a devancé le champion du monde danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et le Néerlandas Cees Bol (Sunweb). Une journée marquée par un nombre incroyable de chutes, dues notamment aux conditions météorologiques particulièrement compliquées.

Au bout d’un moment, le peloton avait même décidé de se relever, avant que ne s’organise évidemment le sprint final. En raison de cette journée plus qu’éprouvante, les différentes formations, coureurs et encadrement technique d’ailleurs, avaient alors demandé à ce que les temps soient neutralisés dans les trois derniers kilomètres. Une demande acceptée par l’organisation de la Grande Boucle. Cette décision sera bénéfique pour Thibaut Pinot. En effet, à justement trois kilomètres de la ligne d’arrivée, le leader de la formation Groupama-FDJ a lourdement chuté, en compagnie de nombreux autres coureurs.

Des abandons à venir ?

Le Français a bel et bien terminé l’étape, mais assez marqué physiquement, notamment au niveau de l’épaule et de la jambe droites. D’autres coureurs ont vécu une journée assez compliquée et ont également chuté. Parmi ceux-là, on peut ainsi citer Caleb Ewan (Lotto-Soudal), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale), Richie Porte (Trek-Segafredo) ou bien encore Miguel Angel Lopez (Astana). De son côté, Pavel Sivakov (Ineos) a encore plus souffert, lui qui est tombé à deux reprises.

Dès le début de la journée, les traditionnelles attaques ont fusé et la première échappée de ce Tour de France 2020 a été composée de trois hommes, à savoir le Suisse Michael Schär (CCC), et les Français Cyril Gautier (B&B Hotels-Vital Concept) et Fabien Grellier (Total Direct Energie), qui s’empare d’ailleurs du maillot à poids de meilleur grimpeur. De son côté, en plus de cette belle victoire d’étape, Alexander Kristoff revêtira, pour la première fois, le maillot jaune de leader. Mais une chose est sûre, cette étape laissera des traces. Ce dimanche, toujours du côté de Nice pour la deuxième étape, composée de 186 kilomètres, ils ne seront peut-être plus 176 à composer le peloton.

Lire aussi:
La Deceuninck-Quick Step répond aux soupçons sur Evenepoel
La covid-19 sème la confusion sur le Tour de France
Pinot peut-il gagner le Tour de France ?




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page