Acceuil

McDonald’s enquête sur son service des ressources humaines et sur une possible dissimulation de la mauvaise conduite des employés par l’ancien PDG

La société enquête également sur des allégations de faute possible au sein de son département des ressources humaines, a déclaré le porte-parole.

Le Wall Street Journal a rapporté la nouvelle pour la première fois mardi.

Quand McDonald’s a coupé les liens avec le PDG de l’époque Steve Easterbrook l’année dernière, il a déclaré qu’il avait “fait preuve d’un mauvais jugement concernant une relation consensuelle récente avec un employé” et l’avait congédié sans motif. Mais en juillet, selon la société, elle a reçu un renseignement anonyme alléguant qu’Easterbrook s’était engagé dans d’autres relations. Cela a déclenché la nouvelle enquête.

“Le conseil suivra les faits où qu’ils mènent”, a déclaré la société dans un déclaration envoyée mercredi à CNN Business. “Nous continuerons d’apporter des changements, si nécessaire, pour soutenir toutes les parties de notre organisation.”

À peu près au même moment où Easterbrook a été congédié, McDonalds (MCD) Le directeur des ressources humaines David Fairhurst a quitté l’entreprise. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré mercredi que Fairhurst avait été licencié parce que sa conduite était incompatible avec les politiques et les valeurs de l’entreprise. Les licenciements n’étaient pas liés, selon la société.
Sous Easterbrook et Fairhurst, une culture du parti s’est épanouie, selon un rapport du Wall Street Journal.

Fairhurst n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Ce printemps, McDonald’s a embauché Heidi Capozzi en tant que responsable mondiale des ressources humaines.

À ses débuts en avril, elle a lancé une révision du service des ressources humaines, selon le porte-parole de l’entreprise. L’examen comprend l’examen de la façon dont les gens sont embauchés et évalués, la façon dont les préoccupations des employés sont étudiées et la collecte des commentaires des employés sur les angles morts de l’entreprise.

Le PDG Chris Kempczinski, qui a remplacé Easterbrook, “a installé un nouveau Chief People Officer, a annoncé des valeurs actualisées avec la participation d’employés du monde entier et s’est engagé à intégrer ces valeurs dans tout ce que nous faisons”, a déclaré la société.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page