Sports

Le message fort des Bucks

A l’origine de la fronde qui secoue le sport américain depuis ce mercredi, les Bucks ont justifié leur décision de boycotter le match 5 de leur série face au Magic dans un communiqué.

C’est une première dans l’histoire de la NBA. Entendant protester contre les violences policières et dire leur indignation suite à l’affaire Jacob Blake, du nom du jeune Afro-Américain pris pour cible, dans le dos, par la police du Wisconsin alors qu’il regagnait son véhicule, les Bucks ont décidé de boycotter leur confrontation face au Magic, mercredi.

Alors qu’ils devaient affronter Evan Fournier et ses coéquipiers pour le match 5 de leur série, les joueurs de Milwaukee ont choisi de rester dans le vestiaire, laissant les Floridiens, seuls, sur le parquet d’Orlando. Un geste fort salué par toute la Ligue qui a débouché sur le report de tous les matches prévus ce mercredi et qui pose la question de la poursuite de la saison, certaines équipes, les Clippers et les Lakers en tête, réfléchissant à ne plus rejouer.

Restés un long moment dans leur vestiaire, les joueurs du Wisconsin ont expliqué leur boycott dans un communiqué lu par George Hill, le meneur de la franchise, qui avait fait part de son indignation à plusieurs reprises ces derniers jours, et Sterling Brown, lui-même victime de violences policières en 2019.

Nous ne pouvons pas nous concentrer sur le basket

« Ces quatre derniers mois ont mis en lumière les injustices raciales dont souffre la communauté afro-américaine. Les citoyens à travers le pays ont utilisé leur voix et leur plateforme pour dénoncer ces actes répréhensibles », a notamment dénoncé Sterling Brown, ajoutant : « Ces derniers jours dans notre Etat du Wisconsin, nous avons vu une vidéo horrible de Jacob Blake qui se fait tirer dessus à sept reprises par un officier de police à Kenosha, en plus des coups de feu sur les manifestants. Malgré l’appel massif pour un changement, il n’y a eu aucune action, donc aujourd’hui nous ne pouvons pas nous concentrer sur le basket. »

« Quand nous entrons sur le terrain pour représenter Milwaukee et les Wisconsin, nous nous attendons à jouer à un très haut niveau, à donner le maximum et nous nous rendons mutuellement des comptes. Nous nous en tenons à ces standards et en ce moment, nous demandons la même chose de la part des législateurs et des forces de l’ordre », a de son côté déclaré George Hill.

Lire aussi :
Tous les matches de la nuit reportés
Les Bucks boycottent leur match de playoffs !
La fin de saison NBA en danger

Trulli

Précédent
Suivant






Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page