Auto-Moto

Essai Ford Transit Custom Nugget (2020) : campeur charmeur

Essai Ford Transit Custom Nugget – Il ne suffit pas d’avoir une belle cuisine pour faire un bon repas. Il ne suffit pas d’avoir une voiture performante pour être un bon pilote. Et il ne suffit pas, non plus, d’avoir un van aménagé génial pour passer un bon week-end. Il faut savoir y faire.

Si une cuisson parfaite et une trajectoire au cordeau exigent un certain savoir et pas mal d’entraînement, c’est la même chose pour le camping.

Se garer au bout du port de Barfleur est, par exemple, une mauvaise idée. Même avec le nouveau Transit Custom Nugget, nouveauté attirante et accessible au sein des concessions Ford, pour concurrencer les Volkswagen California et Mercedes Marco Polo, ainsi que tous les petits vans aménagés proposés par les spécialistes.

Mauvaise idée, donc ? Oui, parce que ce stationnement est en pente douce. Et parce que tous les touristes viennent faire demi-tour ici, au fond de ce cul-de-sac. Aussi parce que les jeunes du coin viennent tardivement y déguster des pizzas et boire de bières, qu’ils appellent les “roteuses”, et on comprend vite pourquoi.

Et enfin, le fin du fin, on ne s’installe pas ici un samedi soir quand la marée haute, le dimanche, est programmée à 5 heures du matin et que tous les amateurs de pêche en mer viennent mettre à l’eau, juste là, leur petite embarcation. “Ça va Michel ? – Impec ! J’espère que ça va mordre.”

Voilà ce qu’il ne faut pas faire si l’on souhaite passer une bonne nuit à bord du Nugget, appellation que l’on peut traduire par “pépite”. Car ce van dont l’aménagement a été confié à Westfalia dispose, comme ses concurrents, d’un toit déployable (manuellement) facilement, qui forme une sorte de tente et abrite un couchage pour deux (138 x 200 cm).

La confortable literie, profitant d’un sommier extrêmement compact, fait de coupelles de plastique, génère un moelleux surprenant et délicieux. On peut également bouquiner avant de s’endormir, grâce à deux petites liseuses. On y accède par l’arrière, côté cuisine, à l’aide d’une toute petite échelle.

Ford Transit Custom Nugget

En bas, au rez-de-chaussée, deux adultes peuvent également dormir, grâce à une banquette qui se manipule avec poigne et ménage un lit (taille 130 x 191 cm), avec la tête juste derrière les sièges avant. Cette banquette coulissante, qui cache un vaste rangement, jouit d’un atout : elle accueille trois ceintures de sécurité quand celle d’un California, par exemple, n’en compte que deux.

La comparaison avec le bien plus onéreux Volkswagen s’arrête là. L’allemand, plus luxueux, étouffe totalement ses origines utilitaires. A bord du Ford, c’est moins évident : la position de conduite, la qualité des matériaux et la sonorité du moteur 2.0 diesel 185 ch ne laissent que peu de place au doute.

L’implantation du volant, l’ergonomie générale et même l’agrément de conduite restent un ton en-dessous. Mais il se conduit toutefois facilement et n’a rien de désagréable : le Nugget reste un formidable voyageur bardé d’astuces, qui donne des envies d’aventure et se révèle beaucoup moins contraignant, et moins couteux, qu’un “vrai” camping-car.

Il dispose d’une multitude d’astuces et de rangements parsemés partout dans l’immense habitacle. On trouve ainsi, en série ou en option, un chauffage stationnaire avec minuterie, une douchette extérieure, une moustiquaire XXL qui coulisse le long de la porte latérale, afin de dormir à l’air frais sans se faire dévorer, et de nombreux éclairages çà et là.

L’ordinateur de bord à écran tactile et le système SYNC 3 servent de borne WiFi, sur laquelle dix appareils peuvent être connectés. Des placards au fond, accessibles depuis l’extérieur, par le coffre, mais aussi par l’intérieur côté cuisine, permettent de cacher à peu près tout ce qui est nécessaire pour un week-end.

Ford Transit Custom Nugget

Y compris les vivres, puisqu’un petit réfrigérateur (40 litres) pouvant contenir une bonne douzaine de “roteuses” prend place à proximité de la gazinière à deux brûleurs, elle-même jouxtant l’évier alimenté par un réservoir d’eau propre de 42 litres. Et lorsque le toit est déployé, on tient debout dans cette kitchenette.

Pendant que l’un s’affaire à la popote, l’autre prépare le couvert en passant par le mince couloir reliant la cuisine au salon s’il faut déjeuner à l’intérieur, sur la table articulée entre la banquette et les sièges avant, qui se retournent. Il est possible aussi de s’installer dehors, sous le store à manivelle.

Mais ici, pas de chaises pliantes camouflées dans le hayon, comme chez Volkswagen. On y trouve toutefois une petite table extérieure. Mais pour s’asseoir, il convient d’utiliser les chaises pliantes perdues dans le capharnaüm de sacs qui, au bout de deux jours, se crée à bord, faute de véritable coffre.

Le rangement et les habitudes progressent au fil du temps, lorsque quelques automatismes s’imprègnent, comme celui de laisser accessibles les stores occultant les surfaces vitrées, à fixer par le biais de ventouses, qui contribuent avec les rideaux à conserver tout l’habitacle dans l’obscurité. En clair, une fois que l’on a compris où se garer pour bivouaquer, on peut passer un excellent week-end, en famille, à bord du Nugget.

En résumé, ce van parfumé à la fleur des champs se pose en alternative crédible aux camping-car, ces gros engins étant desservis par leur prix, leur poids et leur gabarit, qui leur empêche par exemple l’accès aux centre-ville. Attention toutefois : s’il s’étend sur moins de 5 mètres de long, le Nugget est haut : il atteint 2,06 mètres.

Ford Transit Custom Nugget

Un détail à ne pas négliger à l’approche des parkings, sous peine de rayer… le dessus de lit. Cette hauteur n’a toutefois pas empêché le Transit de passer les péages autoroutiers en catégorie 1 (celle des voitures), et donc de payer le tarif “normal”.

Quant à ceux qui cherchent encore le petit coin… Il n’y en a pas. Mais Ford vient de présenter le “Big Nugget”, une version allongée appelée Nugget Plus, qui cette fois dispose de toilettes intégrées et d’un lavabo escamotable. Arrivée prévue au premier trimestre 2021.

Essai Ford Transit Custom Nugget : notre avis

Sérieux concurrent du VW California, le Nugget rend les mêmes services mais s’affiche à des tarifs nettement plus attractifs. De quoi attirer une clientèle peu séduite par les aspects plus luxueux du Volkswagen.

On aime

  1. Aspects pratiques et habitabilité
  2. Rapport prix/prestations
  3. Aménagement bien pensé
  4. Confort de la literie supérieure

On aime moins

  1. Hauteur supérieure à 2 mètres
  2. Finition d’utilitaire
  3. Insonorisation imparfaite
  4. Pas de vrai coffre

Fiche technique (Ford Transit Custom Nugget)

  • Moteur : avant, 4-cylindres, diesel, turbo
  • Transmission : traction, automatique, 6 vitesses
  • Puissance (ch à tr/min) : 185 à 3 500
  • Couple (Nm) : 415
  • Poids à vide (kg) : n.c.
  • Long.xlarg.xhaut. (m) : 4,97×1,99×2,06
  • Diamètre de braquage (m) : 11,6
  • Pneus de série : 215/65 R 16
  • Conso. mixte WLTP (l/100 km) : 8,2
  • CO2 (g/km) : 214
  • Malus : 0 € (exonération)
  • Garantie : 2 ans/kilométrage illimité
  • Puissance fiscale : 9 CV
  • Tarif de base : 51 900 € (130 ch)
  • Tarif de la version essayée : 56 350 €

GAMME PROPOSEE

Transit Custom Nugget 2.0 EcoBlue 130 ch (7 CV) : 51 900 €

Transit Custom Nugget 2.0 EcoBlue 185 ch (9 CV) : 54 550 €

Transit Custom Nugget 2.0 EcoBlue 185 ch BVA (9 CV) : 56 350 €

OPTIONS CONSEILLEES

  • Caméra de recul : 550 €
  • GPS : 960 €
  • Surveillance des angles morts : 240 €
  • Alarme : 360 €
  • Aide au maintien dans la voie : 420 €
  • Peinture métallisée : 660 €
  • Phares xénon : 540 €
  • Pare-brise chauffant : 216 €

PRINCIPAUX CONCURRENTS

  • Volkswagen California, à partir 50 420 €
  • Mercedes Marco Polo, à partir de 66 908 €

Camping-car ou van, les essais d’auto-moto.com :

Volkswagen California – Essai : escapade magique (avis, infos, tarif)

Volkswagen Grand California : road trip sur l’île de Gran Canaria

Les camping-cars les plus luxueux


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page