People

Natasha St-Pier : Son fils Bixente a un “problème à sa valve pulmonaire”


Heureuse maman d’un craquant Bixente, fruit de son mariage avec Grégory Quillacq, la chanteuse Natasha St-Pier avait vécu une période absolument terrifiante à sa naissance puisqu’il devait vite être opéré du coeur à cause d’une malformation cardiaque. La star s’attendait à tout moment à perdre son enfant… Heureusement tout s’est bien passé et elle fait aujourd’hui le point sur sa santé.

Interrogée par Gala à l’occasion de la sortie de son nouveau disque intitulé Croire, Natasha St-Pier a évoqué son fils, qui est au coeur de son projet puisqu’elle lui dédie la chanson Mon coeur sera ton coeur. Un album qui aborde la maternité et rend hommage aux femmes. Quatre ans après sa naissance, elle fait le point : “Il est en pleine forme ! Il est considéré comme en ‘cure complète’, il a encore un problème à sa valve pulmonaire mais il est suivi. Il peut vivre jusqu’à 90 ans dans cet état là, sans aucun problème. Il suffit juste de voir son cardiologue une fois par an“, a-t-elle confié au site.

La star, engagée auprès de l’association Petit coeur de beurre, a ajouté : “Il faut savoir qu’il y a un enfant sur cent qui vit avec une cardiopathie congénitale en France, donc c’est énorme. J’avais envie de donner espoir aux familles qui traversent ça, de montrer qu’on peut avoir une vie totalement normale, ou presque.

Natasha St-Pier, que ses fans pourront retrouver le 21 août 2020 sur TF1 dans l’émission Good Singers comme enquêtrice, a beau dire que son fils pourra avoir une vie normale, elle avait toutefois précisé en 2016 qu’à cause de sa maladie, il reste malheureusement rattaché à sa maladie. “Le jour où il devra faire un prêt bancaire, il devra contracter une assurance qui coûte une fortune, car il sera considéré comme malade cardiaque. La vie des adultes cardiopathes est financièrement très compliquée“, expliquait-elle avec colère au site Magicmaman.com.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page