Femme

un traitement efficace à 90% bientôt disponible ?

L’herpès labial ou « bouton de fièvre » concerne pas moins de 3,7 milliards de personnes dans le monde. Pire, « au moins 80 % de la population française héberge le virus de l’herpès à l’état latent et seuls 20 % présentent des manifestations cliniques récidivantes », selon les chiffres de l’Assurance maladie.

Un chiffre conséquent qui appelle un traitement que les scientifiques n’ont toujours pas réussi à mettre au point… jusqu’à aujourd’hui ?

Des scientifiques ont récemment annoncé avoir trouvé un traitement qui serait efficace à 90%. Après l’avoir testé avec succès sur des animaux, les chercheurs ont bon espoir de pouvoir l’appliquer aux humains. Lors de leurs tests, les chercheurs ont réussi à faire baisser de 92% la quantité d’ADN dans les cellules de animaux qui ont reçu le traitement, pour une durée d’au moins un mois.

«C’est la première fois que des scientifiques ont été capables d’aller éliminer la quasi-totalité de l’herpès présent dans le corps», a expliqué le Dr Keith Jerome, spécialiste des maladies infectieuses à l’Institut Fred Hutch cité par CNews. «Nous ciblons la racine de l’infection : les cellule infectées où le virus demeure à l’état dormant, et qui sont responsables des infections répétées.»

Alors que les scientifiques s’attachaient surtout à réduire les symptômes douloureux du bouton de fièvre, ils seraient en passe de pouvoir les éliminer. «J’espère que cette étude changera l’approche de la recherche contre l’herpès et convaincre que l’on peut commencer à penser à un remède, plutôt qu’à contrôler seulement le virus», a continué le chercheur.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page