Economie

pas de licenciements des pilotes avant 2021

Un avion Lufthansa à Francfort, en Allemagne.

En pleine crise, la compagnie aérienne allemande Lufhtansa a annoncé mercredi qu’elle ne procéderait à aucun licenciement sec avant avril 2021. Cependant, des réductions salariales vont être appliquées en contrepartie, pour faire face à la pandémie de Covid-19.

« Lufthansa a signé un accord de court termel avec le syndicat de pilotes Vereinigung Cockpit (VC) pour mettre en place des mesures visant à gérer la crise du coronavirus », a fait savoir le premier groupe aérien européen dans un communiqué.

Ce plan, valable jusqu’à la fin de l’année, prévoit « que les licenciements secs [de pilotes] » soient menés « au plus tôt au deuxième trimestre 2021 », soit début avril. De leur côté, les pilotes s’engagent à la réduction de certains revenus et gratifications. Des hausses de salaires négociées pour 2020 seront par ailleurs décalées à 2021, ajoute le groupe. Lufthansa a toutefois averti que le « nombre de licenciements secs ne pourr[ait] être limité qu’avec un accord de long terme ».

Lire aussi Lufthansa : ciel dégagé pour le plan de sauvetage de 9 milliards d’euros

Plan de restructuration inévitable

Lufthansa, premier groupe de transport aérien européen avec ses 138 000 salariés, avait annoncé en avril sa volonté de supprimer 22 000 postes à temps plein dans le monde, dans le cadre d’un vaste plan de restructuration rendu inévitable à cause de la pandémie qui l’a plongé dans la pire crise de son histoire.

Le patron du groupe, Carsten Spohr, avait jugé début août qu’il était devenu « irréaliste » d’éviter des licenciements secs en raison de la crise.

Lufthansa est également en négociation avec le syndicat Verdi, qui représente son personnel au sol, mais a rompu unilatéralement les discussions début août. Le groupe a été sauvé de la faillite par l’Etat allemand, avec une aide de 9 milliards d’euros et une participation de Berlin à son capital.

Lire aussi Coronavirus : Lufthansa veut supprimer 22 000 emplois à travers le monde

Le Monde avec AFP


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page