Sports

Un tweet de paris sportifs « à vomir »

Winamax s’est attiré les foudres de ministres du gouvernement français pour un tweet relayant des propos « haineux et homophobes », a jugé la ministre déléguée à l’Egalité entre les femmes et les hommes.

La qualification du PSG et de l’OL pour les demi-finales de la Ligue des champions n’a pas déclenché que des sourires en France. Plusieurs membres du gouvernement d’Emmanuel Macron ont vivement réagi à un tweet du site de paris sportifs Winamax évoquant les performances des joueurs parisiens et lyonnais. Ce dernier, posté dimanche (et toujours en ligne ce lundi à la mi-journée) était un clin d’œil à des paroles du groupe PNL pour le moins fleuries…

« Sérieusement @WinamaxSport vous vous croyez où ? Votre tweet est à vomir. @TwitterFrance Ça ne vous dérange pas de laisser passer ce genre de messages ? », a estimé Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux sports. Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, condamne « cette communication crasse et blessante. Les propos haineux et homophobes doivent être bannis des réseaux sociaux ! @WinamaxSport et @TwitterFrance, soyez responsables ! »

Les réactions à ce tweet ont été nombreuses et une bonne partie d’entre ne condamnent pas les propos employés, car détournés d’un morceau de musique du groupe français. A l’époque (lors de la sortie de l’album en 2019), rappellent certains, on n’avait pas assisté à de polémiques ou à de telles émotions.

Lire aussi :

Nouvelle tuile pour le PSG !

Sondage: Qui remportera la Ligue des champions ?

L’OL et le PSG en demies, ça donne quoi pour l’indice UEFA ?

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/13

    Des quarts renversants !

    Les quarts de finale de cette Ligue des champions auront réservé leur lot de surprises.

  • 2/13

    Le PSG miraculé

    Longtemps mené par l’Atalanta, le PSG aura attendu les toutes dernières minutes pour renverser la vapeur, grâce à Marquinhos (89e) et Eric Maxim Choupo-Moting (90e+3).

  • 3/13

    Choupo, ce héros

    Si Neymar a réalisé un grand match contre Bergame, il a tenu à offrir son trophée de meilleur joueur au héros parisien, Eric Maxim Choupo-Moting.

  • 4/13

    Merci qui ? Merci « Kyky » !

    Thomas Tuchel pouvait bien remercier Kylian Mbappé, dont l’entrée en jeu a tout changé pour le PSG.

  • 5/13

    Leipzig a tout d’un grand

    En demi-finales, les Parisiens affronteront Leipzig qui, malgré son inexpérience à ce niveau, a dominé l’Atlético Madrid (2-1).

  • 6/13

    Joao Felix n’a pas suffi

    Les Allemands ont fait la différence grâce à Dani Olmo (51e) et Tyler Adams (88e), l’égalisation de Joao Felix sur penalty (71e) n’ayant pas suffi pour les Colchoneros.

  • 7/13

    En voiture, Simeone !

    Pour Diego Simeone et ses joueurs, qui avaient éliminé le tenant du titre Liverpool en huitièmes, c’est une grosse déception.

  • 8/13

    Un Bayern kolossal !

    Leipzig sera accompagné dans le dernier carré par un autre club allemand, le Bayern Munich, qui a torpillé le FC Barcelone (8-2).

  • 9/13

    Messi, mais non

    Lionel Messi et ses partenaires ont pris l’eau de tous les côtés face aux Bavarois, subissant une véritable humiliation. Une défaite historique, même.

  • 10/13

    Dans l’histoire

    L’ampleur du score est telle qu’il n’y avait pas assez de place sur le tableau d’affichage pour inscrire les noms des huit buteurs du Bayern.

  • 11/13

    L’OL ne fait plus rire

    En demi-finales, les Munichois croiseront l’Olympique Lyonnais, qui a surpris Manchester City (3-1), grâce à Maxwel Cornet (24) et Moussa Dembélé (79e, 87e).

  • 12/13

    En manque de peps

    Les Skyblues sont revenus au score par l’intermédiaire de Kevin de Bruyne (69e), mais ils ont ensuite sombré. Au grand dam de Pep Guardiola.

  • 13/13

    Du jamais-vu !

    Il y aura donc deux clubs français, le PSG et l’OL, dans le dernier carré de cette Ligue des champions. Du jamais-vu !





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page