Acceuil

Les troupes américaines en Syrie et leurs alliés ont échangé des tirs avec les forces du régime pro-syrien

Un convoi de soldats américains et des forces démocratiques syriennes a été abattu dans l’est de la Syrie lundi matin alors qu’ils traversaient un poste de contrôle connu tenu par les forces pro-régime syriennes, a rapporté la coalition dirigée par les États-Unis.

Aucun membre du personnel américain n’a été blessé, selon le colonel Myles Caggins, le principal porte-parole de l’opération Inherent Resolve, qui a déclaré que les forces de la coalition avaient riposté.

<< La Coalition et les Forces démocratiques syriennes, effectuant une patrouille de sécurité anti-État islamique près de Tal Al-Zahab, en Syrie, ont rencontré un point de contrôle occupé par les forces du régime pro-syrien. Après avoir reçu un passage en toute sécurité des forces pro-régime, la patrouille des tirs d'armes provenant d'individus se trouvant à proximité du checkpoint. Les troupes de la coalition ont riposté pour se défendre ", a déclaré Caggins dans un communiqué.

Convoi d’hélicoptères

Alors qu’il y avait des hélicoptères volant au-dessus de la tête d’un convoi d’escorte standard, la coalition n’a mené aucune frappe aérienne, a déclaré Caggins. Le convoi est ensuite retourné à la base. L’incident fait toujours l’objet d’une enquête.

Les États-Unis ne sont pas encore en mesure de confirmer les pertes syriennes ou que les troupes qui ont tiré sur eux étaient des militaires syriens en uniforme, a déclaré Caggins.

On ne sait pas pourquoi la fusillade a commencé, car les convois sont régulièrement passés par des points de contrôle avec peu d’incidents. Les États-Unis maintiennent actuellement moins de 1 000 soldats en Syrie pour combattre les restes de l’Etat islamique. Ils sont stationnés à la fois près des champs pétrolifères de l’est et à la garnison d’At Tanf, dans le sud-est de la Syrie.

L’agence de presse d’État syrienne a affirmé que les forces américaines avaient attaqué un point de contrôle, en tuant un et en blessant deux. Une source militaire syrienne a déclaré à la SANA qu ‘”à 9h45, une patrouille américaine a tenté de pénétrer dans la zone où l’une de nos formations militaires est déployée dans la campagne de Qamishli via le checkpoint de Tal al-Zahab, et le personnel de l’armée au checkpoint l’a empêchée passant, par conséquent, les membres de la patrouille américaine ont ouvert plusieurs coups de feu. “


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page